Archive pour le 2 septembre, 2010

L’homme est un loup pour l’homme

2 septembre, 2010

Maurice n’en revient pas. Il vient de commettre la première erreur en vingt-cinq ans de carrière. Il s’est fait avoir comme un débutant.

Son rang de directeur adjoint des ventes, il l’a conquis à la force de ses mauvais coups. Il a tout fait, Maurice, pour arriver à cette dignité, sutout des indignités.

Les attaques par derrière sont une de ses spécialités. Dénigrer un collègue en son absence est un moment d’une suprême délectation.

Il vient de démolir Martin pendant ses congés, auprès du Directeur Général. Ce fut un moment particulièrement médiocre donc jouissif pour Maurice. En préambule, Maurice a bien entendu protesté de son innocence légendaire en rappelant qu’il n’a pas l’habitude de médire de ses collègues et encore moins de les dénoncer. Néanmoins, il est attaché à l’image et à l’efficacité de l’entreprise et il se trouve que, de manière tout à fait fortuite, il a été le témoin de quelques dysfonctionnements dans le service de Martin. Oh ! Rien de grave, bien entendu. Mais suffisamment tout de même pour faire échouer la négociation avec les japonais.

A son retour de Martin a eu droit à un entretien orageux dans le bureau de la direction. Maurice s’était même payé le luxe de le consoler en lui affirmant la main sur l’épaule que « nous sommes tous passés par là, mon vieux ! ».

Maurice est donc un excellent calomniateur qui a servi les directions successives de la manière la plus perverse. Sa progression dans l’échelle hiérarchique a suivi le cours de ses méchancetés, bien que les dirigeants qui exploitent sa servilité prennent soin qu’elle ne soit pas trop rapide d’une part pour ne pas éveiller les soupçons et d’autre part pour que l’intéressé continue d’ambitionner un rang supérieur.

(suite…)