Archive pour le 5 septembre, 2010

Nos controverses philosophiques

5 septembre, 2010

 

Monsieur Leblanc a bon espoir. 

Monsieur Lenoir l’interroge avec un air sceptique : « Espoir de quoi ? ». 

Monsieur Leblanc n’en sait rien. Il a de l’espoir, c’est comme ça. C’est comme avoir de grands pieds, ça ne s’explique pas. Mais Monsieur Lenoir n’est pas convaincu : 

« Vous ne voudriez pas essayer d’être un peu pessimiste, ce n’est pourtant pas compliqué ! » 

C’est vrai ça, qu’est-ce qu’espère Monsieur Leblanc ? Il a une vie médiocre, un salaire d’employé insérable, une voiture à bout de souffle, une famille en lambeaux, un penchant pour les jeux de hasard coupable. Où va-t-il Monsieur Leblanc avec son espoir ? Ce n’est pas réaliste : Monsieur Leblanc est promis à un très vilain avenir ! 

Ce dernier répond naïvement qu’on peut toujours espérer que les choses vont s’améliorer. Monsieur Lenoir ricane : Monsieur Leblanc n’a décidemment rien compris à la vie. « Quelles choses ? » demande-t-il à Monsieur Leblanc en ayant de la peine à retenir un ton sarcastique.

(suite…)