Archive pour le 21 septembre, 2010

Dans l’ombre d’un Roi (partie 1)

21 septembre, 2010

Dans la brume matinale qui couvrait le pays d’Artois, Jean de Sèvres regardait avec nostalgie l’armée se préparer à son départ pour Liège. Le hurlement des ordres, le cliquetis des armes et le hennissement nerveux des chevaux s’entremêlaient dans le brouhaha et l’agitation qui précédent les grandes batailles. Les quelques années qu’il venait de passer auprès du Roi s’achevaient. 

Le jour où son oncle, promu ministre de sa Majesté après avoir été son barbier, le présenta à Louis le Onzième lui paraissait lointain. Peut-être même avait-il connu cet instant dans un autre monde. Pourtant cette rencontre avait eu lieu à l’été 1464 : quatre années seulement le séparaient de ce moment où Louis fut séduit d’emblée par le jeune homme.

Le Roi fut rassuré par la haute stature de Jean. Le regard bleu, perçant et malin sous la crinière blonde du jeune nobliau plut également à sa Majesté. Son discours et son maintien modeste achevèrent de conquérir Louis. Son allure souple et féline l’intrigua : mentalement, le souverain le compara à son chat. Jean de Sèvres entra immédiatement à son service rapproché. Il n’eut aucune précision sur les missions qui lui seraient confiées, mais il allait apprendre à les connaître rapidement.

Dans les premiers temps, Jean fut prié d’assister aux séances du Conseil du Roi. Non pas pour y participer, bien entendu. Il devait simplement se tenir dans l’ombre du mur, en retrait du trône royal et écouter. De cet endroit, il assistait à toutes les réunions. Louis XI s’était violemment débarrassé des conseillers de son père Charles qu’il exécrait. Les nouveaux venus dans son entourage étaient des hommes de basse extraction. Mais l’appétit de pouvoir étant une maladie qui s’attrape facilement, chacun, lors des séances du Conseil de sa Majesté, essayait d’y briller soit par la flagornerie soit par une obéissance servile.

(suite…)