Archive pour le 10 janvier, 2012

Révolutionnaire!

10 janvier, 2012

 « Il faudrait tout de même  tenir compte de mon avis. Vous décidez tout sans me consulter. Je sens bien que vous avez un tempérament dictatorial surtout quand vous me regardez avec cet air méprisant ! »

 « … »

 « Comment ça, vous n’avez pas que ça à faire ? Mais j’existe, Monsieur ! Je ne suis pas un jouet disponible au gré de vos humeurs ! Vous vous prenez pour qui ? Considérez-moi ! J’ai un avis à donner sur mon propre destin. Vous ne pouvez pas me faire faire n’importe quoi. Il faut que je puisse m’exprimer.

 Vous n’obtiendrez rien de moi si je ne suis pas un acteur de ma propre vie. D’ailleurs je peux généraliser mon propos. Les grands de ce monde qui se prennent pour je-ne-sais-quoi n’ont rien compris aux peuples. C’est le peuple qui a toujours raison : il est instruit le peuple ! A sa manière ! D’ailleurs grâce au journal de 20 heures, il sait parfaitement ce qu’il y a lieu de penser des grands problèmes du moment.

 Figurez-vous que mon avis a autant d’importance que le vôtre. Vous avez peut-être des arguments techniques. Mais moi, j’ai mon ressenti de citoyen. Ça compte aussi le ressenti ! Il n’y a pas que les études de technocrates !

 Vous ne voyez les choses que sous un angle comptable.  Heureusement, j’ai un coefficient émotionnel nettement supérieur au vôtre. Cela me permet de savoir ce qui est bon pour la collectivité beaucoup plus efficacement que vos petits chiffres.

 Soyez humain, que diable ! Finalement, c’est moi qui devrais avoir du pouvoir sur vous. Vous usurpez, mon vieux ! Vous usurpez ! Je vais vous donner une chance de vous rattraper. Accompagnez-moi au supermarché et portez mon sac de commission. Comme ça vous saurez ce que c’est que le peuple ! Enfin… un petit peu ! »