Archive pour la catégorie 'Non classé'

Une page de pub

18 janvier, 2020

2466

Ceux qui ne parlent pas

14 janvier, 2020

 « Je vous remercie bien sincèrement. » 

« Encore ? Vous me remerciez de quoi ? »

« De prendre ma personne en considération. Vous me parlez alors que personne ne me parle dans la rue. »

« Et au bureau ? »

« Les gens ne me parlent pas non plus. Il faut dire que je n’ai pas un emploi stratégique et que je ne vois jamais les patrons. Donc je ne sers à personne, sauf quand on me demande ce qu’il y a à manger à la cantine. »

« Si je comprends bien, vous insinuez que les gens sont sympas quand on peut leur servir à quelque chose Il est vrai que votre modeste position ne peut être utile à personne. »

« C’est bien triste, mais c’est ainsi. Par exemple, je sais que votre tondeuse est cassée et que vous auriez besoin que je vous prête la mienne. »

« Moi ? Allons donc, je n’ai pas besoin de la vôtre ! J’ai déjà emprunté celle de Mollard ! »

« Alors pourquoi vous me parlez ? »

« C’est pour vérifier que vous n’avez pas grand-chose à dire. Vous n’avez pas beaucoup de culture : pas de cinéma, vous ne lisez pas, vous ne voyagez pas, vous ne connaissez rien au jardinage… C’est assez vertigineux. »

« Oui, mais je peux renseigner sur les programmes de télé ! »

« Soyons sérieux : on ne vous parle pas parce que vous êtes un personnage assez vide. Quand je vous rencontre, je ne me sens pas enrichi d’une nouvelle culture. »

« Vous avez raison, mais avec le boulot, les gamins à surveiller, les copains et les copines de ma femme, je n’ai pas vraiment le temps de me cultiver et nous sommes plusieurs millions dans ce cas. Nous ne sommes plus au Grand Siècle, l’Art de la Conversation a été relégué au rang des choses qui ne servent à rien. »

« Je suis d’accord : nous sommes tous victimes de la philosophie de l’utilitarisme : la poésie, le latin, l’art abstrait, les prières… sont réputés ne servir à rien. »

« Résultat : nous devenons tous des incultes. Je pense que les gouvernements et les magnats de l’économie y trouvent leurs comptes. Si le peuple commençait à réfléchir à des concepts ou des choses abstraites, on ne peut pas prévoir où il s’arrêterait. »

« Non, mais dites donc ! On dirait que vous avez des opinions politiques ! Et des idées très subversives en plus. Je me demande si je vais continuer à vous parler. »

« Oui, vous avez raison : il ne faut pas parler avec des gens qui ne parlent pas, c’est très dangereux. On ne sait jamais ce qu’ils ont dans la tête. »

« Euh… vous pourriez quand même me prêter votre tondeuse, celle de Mollard fait trop de bruit et pollue ! Vos savez bien que je suis écologiste ! »

Double jeu

3 janvier, 2020

Micheline est dans la micheline.

Elodie joue une mélodie.

Eulalie veut du lilas.

Yasmine a belle mine.

Salomé part pour Lomé.

Coline monte sur la colline.

Alice entre en lice.

Ambre est solaire.

Laura l’aura.

Ça se gâte, voilà Agathe !

Déjà ?

20 décembre, 2019

Le chien de Jacques

Jappe.

Jade

Jacasse

Dans le jardin,

Près du jasmin

Du Japon.

Les jaloux

Jasent.

Le Berrichon qui part à Arcachon

11 décembre, 2019

Ce Berrichon

Est ronchon

Et maigrichon.

Il aime les cornichons

Et le reblochon.

Sous son capuchon,

Il part à Arcachon

Avec son baluchon

Et son cochon.

 

Tout, tout, tout !

6 décembre, 2019

Le Tout-Puissant

Est un touche-à-tout.

Il fait tout

Même des fait-tout.

Il risque tout.

Même pour les tout-petits

Tout-nus

Et tout-fous.

C’est un tout-terrain.

Qui est-ce ?

2 décembre, 2019

Un quidam

Mange une quiche

Puis joue aux quilles

Avec son équipe.

Restons sur le qui-vive !

Ne quitte pas !

Ce n’est pas n’importe qui !

C’est Don-Quichotte !

C’est tout faux !

7 octobre, 2019

Ce faussaire

Avec une voix de fausset

Est un faux-cul.

Il m’a fauché

Mon fauteuil

Dans la faune

Des faubourgs.

C’est un fauve.

Un vrai faucon.

Coquin de sort !

21 septembre, 2019

Le sponsor

Sort

Avec le prince consort

Au teint saur.

Ce sont des casseurs

Agresseurs

De ma sœur

Et de son masseur.

Triste sort !

Remerciements

12 septembre, 2019

« Je vous remercie. »

« Encore ? Mais je ne vous ai rien fait ! »

« Je remercie souvent pour être sûr d’avoir remercié. On ne sait jamais : vous auriez pu prendre mes premiers remerciements pour de la simple politesse. »

« Si je comprends bien, vous faites des tournées de remerciements. »

« Oui, tous les huit jours. Je remercie Dieu, la nature, les hommes, les animaux. »

« Et pourquoi plusieurs fois ? »

« Parce qu’une fois que j’ai remercié le Monde de son indulgence à mon égard, je ne sais plus quoi faire pour prouver ma reconnaissance. L’Humanité aurait très bien pu ne pas m’admettre en son sein ! »

« Vous pourriez arrêter de remercier. Une fois, ça fait déjà bizarre, mais tous les huit jours, je trouve ça inquiétant ! »

« Pour que les gens croient que je suis fâché ? Merci bien. Je ne veux pas passer pour un prétentieux. »

« Bon alors, juste moi … si vous pouviez éviter de me remercier toutes les semaines. »

« Vous êtes fâché ? »

« C’est-à-dire que c’est assez énervant. »

« D’accord, je vais vous remercier tous les mois. »

« Par mail si possible. »

« Euh… ce n’est guère chaleureux. J’aime bien remercier en serrant la main. C’est plus convivial. »

« Mais moi, je me contenterai d’un remerciement virtuel. »

« Bon, alors j’agrémenterai mon mail d’une belle musique. »

« Vous comptez remercier tous les habitants du quartier ? Je vous signale qu’ils n’en peuvent plus. »

« Ils sont tellement sympathiques avec moi. Vous avez vu… Ils me disent bonjour tous les matins. »

« C’est une coutume de notre peuple. On se salue poliment, lorsqu’on se croise, même si on ne se connait pas trop. »

« Nous sommes une très belle civilisation. »

« Pour ce qui me concerne, le plus simple ce serait que vous communiquiez vos horaires, j’éviterai de sortir. »

12345...20