Archive pour le 5 janvier, 2012

Un grand

5 janvier, 2012

« Il faudrait arrêter, tout de même ! »

« Arrêtez quoi ? »

« Je n’en sais rien, je dis ça pour vous impressionner. Lorsque je dis cette  phrase, tout le monde croit que j’ai le courage de dénoncer les dérives du système et que je suis le seul à avoir une vision réaliste des choses. C’est très valorisant pour moi. »

« C’est important de vous valoriser ? »

« Bin… oui, il faut que j’ai une bonne estime de moi-même. Les autres peut-être pas, mais moi, oui. Imaginez un seul instant que je ne sois pas très content de moi, vous en subiriez forcément le contrecoup ! Je serai jaloux de vous tandis que là, je ne le suis pas du tout. Par rapport à ma dimension personnelle, vous ne faites pas le poids.

Essayez donc de vous valoriser un peu, mon vieux ! Mais pas devant moi, je vais me trouver dévaloriser. Et je vais avoir des tas d’histoires avec moi-même, vous ne pouvez pas savoir ! 

Donc je répète : il faut arrêter, tout de même !…. Si vous pouviez vous sentir ébloui par mon éclair de lucidité, ça m’arrangerait. Hmmm ?

Allons, allons. Vous êtes sûrement très intéressé par la pertinence de mes points de vue. D’ailleurs, si vous pouviez arrêter de me demander conseil sur tout et n’importe quoi … ça m’importune un peu. Prenez-vous en mains, que diable !

Je sais, je sais, c’est difficile pour tout le monde ! J’ai du lutter contre moi-même pour y parvenir. Seuls les grands accèdent à la sérénité qui permet de voir loin.

N’ayez pas l’air aussi impressionné ! Après tout, je ne suis qu’un homme, avec ses faiblesses et ses contradictions ! Travaillez sur vous-même et vous verrez bientôt le résultat ! Ne restez pas là à me regarder en espérant récupérer un peu de mon aura personnelle ! »