Archive pour la catégorie 'Billets'

Rien que des filles

9 décembre, 2017

Manon conduit son ânon

Chez Eugénie, celle qui a du génie

Et Ambre qui garde la chambre.

Odette, celle qui a des dettes

Et Agathe qui la gâte

Arrivent avec Hélène, hors d’haleine.

Margot qui parle l’argot

Est venu avec Madeleine et son bas de laine,

Pour voir la mine de Jasmine

Et l’aura de Laura.

C’est très long !

6 décembre, 2017

Odilon

Ce wallon

A gagné ses galons

En jouant au ballon

Dans son salon.

Il a le melon.

Il a trouvé le filon

Ce félon,

Qui joue du violon.

Ma soeur sort

4 décembre, 2017

Ce sorcier

Qui sort

De la Sorbonne

A un jeté un sort

Sordide

A ma sœur

Qui raconte des sornettes

Et n’est pas sortable.

Les belles

2 décembre, 2017

La belle

Et rebelle

Isabelle

Ecrit un libelle

Cruel

Contre Annabelle

Qui fait sa vaisselle

Et rentre son échelle

Avant le gel.

Bras de fer

29 novembre, 2017

Ne restons pas les bras croisés,

Tombons sur ce fier-à-bras

En bras de chemise,

A bras raccourcis,

Même s’il a le bras long.

Les bras m’en tombent :

Il nous fait un bras d’honneur.

Ça va lui coûter un bras.

Moi, ça ne me fait pas une belle jambe.

Nuit et jour

27 novembre, 2017

Bonjour,

Jour après jour,

Rien ne nuit

Au séjour

De la belle-de-nuit

Dans sa boite de nuit,

De minuit

Au lever du jour.

Mon ego et moi

26 novembre, 2017

Moi :   Qu’est-ce qui ne va pas, encore ? Tu n’arrêtes pas de râler !

Ego :    Je trouve que tu ne t’occupes pas assez de moi. Je ne me sens pas assez valorisé.

Moi :   Parce que tu crois que j’ai le temps ? J’ai autre chose à faire que de valoriser mon ego.

Ego :    Tu te rends compte qu’un ego qui ne se sent pas valorisé, ce n’est plus un ego.

Moi :   Bon, alors dis-moi ce que je dois faire pour que tu te sentes flatté ?

Ego :    Par exemple, si ta femme pouvait dire du bien de toi à ses copines, je me sentirais déjà un peu plus intéressant.

Moi :   Comment tu sais ce qu’elle dit ?

Ego :    Entre elles, elles se racontent toujours des horreurs sur leur mecs. Josiane pourrait dire que tu es exceptionnel, ça changerait.

Moi :   C’est-à-dire que je ne suis peut-être pas exceptionnel. Et puis, les copines de Josiane, on s’en fout. Ne t’intéresse donc pas à ce que dit n’importe qui sur toi.

Ego :    Et ta carrière ?

Moi :   Quoi, qu’est-ce qu’elle a ma carrière ?

Ego :    Tu stagnes.

Moi :   J’en étais sûr ! Dès qu’on se donne à son travail avec abnégation sans forcément penser à être récompensé, l’ego souffre. On n’est pas à l’école maternelle !

Ego :    Qu’est-ce que tu veux que je te dise ! Si tu avais une petite promotion, je pourrais faire mon malin ! C’est normal pour un ego.

Moi :   Mon souci prioritaire, c’est de quoi faire manger ma famille et un toit pour l’abriter.

Ego :    Eh voilà ! Tu ne vise que minimum vital ! Mais moi j’ai besoin d’être admiré ! Y compris par Josiane, qui elle, s’occupe de son ego !

Moi :   Josiane a un ego ?

Ego :    Oui, et il souffre si ton ego souffre.

Moi :   Bon, c’est tout pour les revendications ?

Ego :    Non. Tu pourrais être aussi excellent en un domaine. Pour le moment, à part prendre le métro pour aller au boulot, tu n’es pas bon à grand-chose. Prendre le métro n’a jamais été une spécialité artistique ou sportive.

Moi :   Tu crois que j’ai le temps de me mettre au sport ?

Ego :    Je n’en sais rien, mais j’ai envie d’être admiré pour ton corps irréprochable alors qu’actuellement tes chemises te boudinent.

Moi :   Je ne sais pas pourquoi je te parle, ça se termine toujours par des vexations.

Ego :    C’est bon signe, ça veut dire que tu es toujours conscient que tu as un ego.

Dieu et diable

25 novembre, 2017

Pardieu !

Il est odieux,

Ce diable !

C’est irrémédiable !

Il est peigné à la diable.

Il n’est ni radieux

Ni studieux.

Ce n’est pas Dieu possible :

Ce récit est fastidieux.

Celle qui n’a rien à dire

24 novembre, 2017

A Tignes,

Il n’y a pas de vignes.

Je le souligne,

Et je gagne trois lignes.

Ce n’est pas digne,

Mais je suis une maligne.

J’élève un cygne

Qui ne me porte pas la guigne.

Complètement gaga

20 novembre, 2017

A Gap,

Le gars

D’Olga

Fait du dégât.

Il est gaga.

Il devrait avoir un gage.

Ce n’est pas un gag,

Ni une saga.

12345...177