Archive pour le 22 juin, 2022

Rose et Jean-Bon

22 juin, 2022

C’est l’histoire d’un chanoine barbichu, moustachu au nez crochu. Pour ne rien arranger sa mère l’avait prénommé Jean-Bon. Nous trouvons ce pseudonyme vraiment difficile à porter !

Le chanoine Jean-Bon élevait des chats dans son château. Tous les jours, on pouvait l’observer sur les remparts : il déambulait sur les remparts suivis d’une cohorte de félins miaulant.

En réalité, Jean-Bon ne vivait pas en communauté (sauf avec ses chats) comme doivent le faire les bons chanoines qui vivent en chapitres. Ce n’était donc pas un bon chanoine.

Rose était amoureuse de Jean-Bon, mais ne supportait pas les chats du chanoine. Nous voilà déjà plongé dans les prémisses d’une situation particulièrement dramatique. Rose ne pouvait donc faire part de son affection à Jean-Bon, le faux chanoine (puisqu’il n’avait pas voix au chapitre).

Rose alla voir Igor le ténor pour que de sa voix puissante, il chante une mélodie d’amour au chanoine, chaque matin, lors de sa promenade sur les remparts.

Dès le premier jour, les chats apeurés par la puissance vocale d’Igor coururent se cacher.  Rose se tapa alors la montée des escaliers, jusqu’au dernier étage de la citadelle pour avouer sa flamme à Jean-Bon qui ne se doutait de rien.

Arrivée devant le chanoine (le faux), elle respirait avec difficulté, mais dans un dernier soupir, elle avoua à Jean-Bon que son cœur soupirait pour lui, puis elle rendit son dernier soupir.

Moralité : pleurons le sort de Rose, mais surtout celui de Jean-Bon. Quand on se retire du monde, on finit seul (avec des chats ou pas) !