Archive pour le 2 juin, 2022

L’histoire d’Armand, l’amant

2 juin, 2022

C’est l’histoire d’Armand, l’amant. Aucune femme mariée ne voulait être sa maîtresse, ce qui le rendait dépité et amer. C’était pourtant un champion régional de bilboquet, spécialité qui n’intéressait personne. Convenons qu’il aurait mieux fait de briller en hockey sur glace.

Mais Armand ne pouvait jouer au hockey parce qu’il était précisément affecté de hoquet, ce qui ne manque pas d’un certain piquant.

Chaque fois qu’il approchait d’une femme, il hoquetait méchamment, ce qui n’encourageait pas les belles à se montrer lascives. Le mal d’Armand ne se calmait qu’en jouant au bilboquet.

Mais voici que la grande prêtresse qui s’appelait Lucienne de Sienne vint à passer dans la rue. Armand s’interposa dans sa course et expliqua son problème à Lucienne.

—      Lucienne de Sienne, n’aurais-tu pas quelques jours de magie pour me délivrer de ce mal malencontreux ?

Lucienne de Sienne consulta l’application qui recensait ses tours dans son mobile, puis elle répondit :

—      Oui, Armand, je peux te délivrer de ton hoquet, en revanche comme l’application a des bugs, tu deviendras bossu.

Armand répliqua que ça ne l’arrangeait pas. Lucienne, qui avait un certain sens de la manigance, le fit devenir bossu néanmoins. Comme Armand était riche, on a pu dire à ce moment-là qu’Armand était bossu et cossu.

Lucienne, la traitresse, devint sa maîtresse ! Fustigeons le cynisme de la belle !

Moralité : comprenons que monsieur De Sienne, le mari officiel de Lucienne déteste les gens bossus.