Les virus

« Je veux muter. »

« Comment ça, vous voulez muter ? Vous changez de région ou de poste ? »

« Pas du tout : je veux muter. Je changerai de structure et de forme. Je dois me défendre. »

« Ah oui, vous faites du sport, donc vous allez être plus musclé. »

« Pas seulement. Je veux changer aussi de caractère pour mieux résister aux agressions de l’existence. C’est indispensable. Par exemple, pour résister aux caprices de Thérèse, il me faut un stock supplémentaire de gentillesse ! »

« Vous avez raison, je devrais muter aussi. J’en ai marre de me faire marcher dessus. Je vais devenir un être plus agressif pour rendre malades ceux qui m’énervent. »

« Moi, je vais devenir plus sympathique. Comme ça, je m’insinuerai dans les défenses d’autrui. Je pourrai même espérer être invité à diner plus souvent. »

« Il faut faire attention ! Moi, je suis vacciné contre les gens qui sont trop sympathiques. J’ai eu le vaccin anti-hypocrisie. Les gens comme moi n’invitent plus les faux-jetons à diner ! »

« Ah mince, vous êtes sûr que le vaccin anti-hypocrisie marche bien ! »

« Oui, c’est prouvé. Vous allez avoir du mal à vous répandre. Moi, en devenant plus agressif, j’ai une chance d’infecter plus de monde. Ils n’ont pas encore inventé le vaccin anti-connerie. Si ça existait, ça se saurait. »

« C’est vrai que si vous attaquez Dugenou, il va s’énerver. »

« Je ne vais m’attaquer qu’aux organismes les plus faibles. Je ne suis pas fou. »

« Moi, je vais muter encore plus, il faut que j’attaque plus de monde. Quand je deviendrai plus que très sympathique, les autres seront obligés de l’être aussi. Sinon, ils s’exposeront à la maladie de l’ingratitude. C’est très grave, ça vous exclut un être de la société en moins de deux. »

« En effet, il peut y avoir des effets secondaires. Il faut s’en méfier. Moi, si je deviens plus méchant que méchant, ce sont les autres qui vont se détourner de moi. C’est donc moi qui serais exclu ! »

« Bon ! Heureusement qu’il nous reste les anti-vaccins. Je pourrais être plus sympa à la cantine avec Mollard et hop ! Il sera obligé d’être sympa avec moi et il me filera sa place de parking. »

« Moi, je compte casser la figure à Duplantier qui n’est vacciné contre rien. Après ça, il devrait devenir odieux. Il est même capable de me mettre à la porte. Et je le trainerai au prud‘homme évidemment. »

« Et s’ils décident tous de se confiner ? »

« Ah mince ! C’est vrai ! Qu’est-ce qu’on fera ? « 

« Il faudra créer un nouveau variant. Moi, je deviendrai encore plus sympathique avec la femme de Dugenou laquelle deviendra encore plus sympathique avec moi.  Si vous voyez ce que je veux dire. »

« Et moi, je deviendrai encore plus méchant que méchant. Je trafiquerai la voiture de Duplantier pour qu’on n’entende plus parler ! »

« Et puis, s’ils disposent du vaccin, nous on aura les réseaux sociaux, nous pourrons répandre notre fiel très facilement. »

Laisser un commentaire