Archive pour le 14 mai, 2020

Le Dieu de la Vie Collective

14 mai, 2020

« Je suis ensemblier. »

« C’est-à-dire ? »

« Je mets des gens ensemble. Par exemple, je mets deux personnes ensemble, je fais célébrer le mariage et hop ! C’est parti ! »

« Ah ! C’est vous le Dieu de la Vie Collective ! »

« Lui-même, enchanté ! »

« Pour les mariages, vu le nombre de divorces, ce n’est pas tellement une réussite ! »

« Je voudrais bien vous y voir. Les gens ne sont pas raisonnables. On les met ensemble, pour qu’ils vivent ensemble et ils n’en font qu’à leur tête… »

« Oui, il faudrait que chacun se rende compte qu’il serait bon de faire des compromis de temps en temps. »

« Oui, je suis d’accord. Au moment de les mettre ensemble, je propose l’option compromis, mais très peu la prennent, c’est trop cher. »

« C’est vous aussi qui mettez ensemble des joueurs de foot pour qu’ils forment une équipe ? »

« Oui, là, c’est plus facile parce que s’ils ne jouent pas en équipe, ils perdent et hop ! Les primes de match leur passent sous le nez ! »

« Vous êtes aussi responsable des équipes dans les entreprises ? »

« Tout à fait ! Je dirige les recrutements ! J’essaie de faire en sorte que les gens s’entendent bien. Ce n’est pas évident. Il y a toujours des ratés. Au départ, je propose toujours l’option « bon caractère », mais elle n’est guère achetée. C’est-à-dire que les gens préfèrent l’option « coup-de-pied dans les tibias » au moment des promotions ou des augmentations de salaire. »

« Remarquez, vous pourriez aussi ficher la paix au gens et laissez tous seuls ceux qui ne veulent pas faire partie d’une équipe. »

« Et encore quoi ? La vie est faite de combats. Les gens doivent être ensemble pour pouvoir se battre, sinon on n’y arrive pas. »

« Si je comprends bien, il faut constituer des équipes pour que les gens, motivés par leurs seuls intérêts personnels, se tirent dans les pattes. »

« C’est comme ça que la sélection naturelle peut jouer. Si tout le monde est dans son coin, la sélection ne joue pas et on ne sait pas qui est le meilleur. »

« Est-ce que c’est important de savoir qui est le meilleur ? Ne faut-il pas développer de la solidarité pour aider les plus faibles. »

« Vous êtes gauchiste ? Je vous signale que le Dieu de la Vie Collective n’aime pas tellement les gauchistes ! »

« Une équipe qui marche bien, ce n’est pas forcément une équipe de gens très performants, c’est une équipe où les moins performants sont aidés. Prenez l’exemple du Tour de France, si un coureur arrive premier et que ses coéquipiers occupent les dernières places, l’équipe sera mal classée au classement général par équipe. »

« C’est bien ce que je pensais vous êtes gauchiste ! »