La gravité

-          La gravité, c’est la force qui attire tout vers le centre de la Terre. Comme s’il y avait un diable maléfique qui s’agitait au milieu du globe, en espérant attirer et s’approprier tout ce qui traîne sur la planète.

-          Il faut y aller voir pour lui dire que c’est interdit.

-          Remarquez, il nous rend plutôt service, le diable. Que se passerait-il si la gravité n’existait pas ?

-          Moi, je pense que nous nous déplacerions en trois dimensions dans les airs. Nous tournerions tous autour du globe. Même ceux qui vous racontent qu’ils ont les pieds sur Terre.

-          Vous avez raison, ça nous permettrait de prendre de la hauteur sur les affaires du monde.

-          Nous nous rendrions tous au boulot en nageant dans l’atmosphère comme des poissons.  Au bureau, on pourra tenir des réunions au sommet, au plafond.

-          Dans la rue qui n’existera plus en tant que rue, ça compliquera la circulation. Il faudra inventer un nouveau code de la route des airs. Je n’ai aucune envie de me faire écraser par un Airbus 320.

-          Il y aurait un avantage. Par temps de pluie, nous pourrions circuler au-dessus des nuages.

-          Ce sont les oiseaux qui seraient surpris. Croiser la trajectoire d’un aigle royal qui cherche sa proie pourrait le mettre de mauvaise humeur.

-          Si nous circulons dans les airs, les volatiles n’auraient plus qu’à déambuler sur Terre. Il n’y aurait qu’un simple échange de domaines.

-          Finalement, ça réglerait le problème de la pollution. Les bagnoles seraient toutes absorbées par la stratosphère.

-          Nous règlerions aussi le problème des difficultés scolaires, puisque les cancres ne seraient plus les seuls à avoir la tête en l’air.

-          Tout le monde accèdera au bonheur, car chaque citoyen pourra s’envoyer en l’air tous les matins.

-          Euh… et pour l’agriculture, on fait comment ? Je ne vois pas comment faire pousser un champ de blé sur les nuages.

-          Aujourd’hui, on imagine des fusées pour aller dans les airs, demain on fabriquera des machines pour aller par Terre. Chaque agriculteur aura sa charrue-fusée pour atterrir dans son champ.

-          Et pour jouer au foot. Que devient la ligue 1 ?

-          Pas de problème. On inventera un nouveau jeu qui ressemblera au water-polo dans l’espace. Ce sera marrant.

-          Je vois aussi un avantage. Il n’y aura plus de frontières. Essayez donc de construire un mur de nuages ! Plus de guerres entre les pays. Fini les problèmes d’immigration, puisque tout le monde tournera autour de la Terre.

-          Et pour les vacances, on fait quoi ? Il n’y aura plus moyen de prendre l’avion pour des destinations exotiques puisqu’on sera tous des avions.

-          Là, on a une difficulté. Josiane va encore râler. Je ne vois pas comment nous pourrions buller sur la plage au mois d’août

-          Sauf si on installe la Méditerranée entre deux nuages.

Laisser un commentaire