Les martiens sont là !

« C’est marrant, vous avez une troisième oreille derrière la tête. C’est pratique pour entendre ce qui se passe derrière vous. »

« Oui, mais je préfèrerais avoir un œil sur chaque côté du front. Comme vous. »

« C’est vrai, je ne perds pas mon temps à tourner la tête, j’ai un champ de vision très large. Par contre j’aime bien votre teint vert olive. Vous tenez ça d’où ? »

« De mes parents qui aimaient bien la pistache. Mais vous, avec votre figure rouge cerise, vous ne devez pas passer inaperçu en soirée. »

« J’ai un certain succès surtout avec mes huit bras qui me permettent de serrer un paquet de mains en même temps. Je peux aussi danser avec plusieurs cavalières. Si j’ose dire, elles me tombent toutes dans les bras. »

« Moi, je n’ai que six bras, mais trouver des pulls à ma taille, ce n’est pas de la tarte. Je me rattrape avec mes 18 doigts. C’est un peu long pour couper les ongles, mais ça produit son petit effet. »

« Mais vous ne parlez pas de vos trois coudes sur chaque bras ?»

« Vous avez raison, c’est notre marque familiale, ça permet d’être très souple. Pour attraper des objets dans des coins difficiles par exemple. »

« Et vos jambes ? Comment faites-vous pour courir ? »

« C’est très simple, j’en pends deux à mon cou. Et hop ! Je cours très vite grâce à mon genou à ressort. »

« Il parait que les humains nous considèrent comme des horreurs !»

« S’ils venaient sur notre planète, on leur ferait l’aumône. Avec leurs deux seuls yeux, leurs deux seules oreilles, on se demande comment ils se débrouillent. »

« Et ils n’ont aussi que deux pieds ! Ils ont dû se casser les autres ! »

« Oui, chez eux, il y a beaucoup de casse-pieds. Et leurs dix doigts. Pour compter ce n’est guère pratique. Ne nous moquons pas d’eux ! »

« Il parait qu’ils sont très intelligents… »

« Euh… peut-être, mais ils ne peuvent pas compter sur trois cerveaux comme nous. Ils font ce qu’ils peuvent avec un seul sans pièce de rechange, mais ça ne va pas très loin. »

« C’est vrai qu’ils inventent surtout des machins pour se faire la guerre. Ou alors des programmes de télé débiles pour s’abêtir. »

« On dirait qu’ils s’en veulent réciproquement d’être aussi laids. C’est pathétique. »

« Bon… Je vous offre 15 verres. »

« Ha ! Ha ! C’est vrai que j’ai 15 bouches ! Il parait que j’en profite pour dire beaucoup de bêtises ! »

« Avec autant de bouches ! C’est normal ! »

« Mon dentiste ne chôme pas ! »

Laisser un commentaire