Le cintre

« Je produis et je vends des cintres. »

« Voilà un créneau commercial qui me parait très fin. Ça marche ? »

« Vous plaisantez ! Le cintre est un objet éternel qui nous enterrera tous. Le cintre durera aussi longtemps que l’homme. »

« C’est ma foi vrai, je ne vois pas bien comment ranger mes vêtements sans cintre. A moins de les rouler en boule, mais Josiane n’est pas tellement d’accord. »

« Pour qu’on ne vende plus de cintres, il faudrait imaginer que le corps humain subisse une transformation ravageuse. Par exemple : plus d’épaules ! »

« On aura l’air de quoi sans épaules ? »

« Je vous le demande : de fils de fer ambulants peut-être. » 

« C’est une vision de la société cauchemardesque ! »

« Oui, c’est pour ça qu’il faut vénérer nos cintres. Il faudrait instaurer une journée des cintres dans le calendrier. Ce serait la Saint Cintre ! »

« Remarquez… Je suis étonné que personne n’ait encore inventé le cintre virtuel, ce serait très économique. »

« J’y travaille activement. »

« Comment ça va se présenter ? »

« Ce sera un cintre soutenu par des ondes électroniques invisibles, grâce auxquelles vos costumes seront comme suspendus dans les airs.  Ce sera une sorte de réalité virtuelle, ça nous économisera de la place dans nos placards. Quand vous devrez sortir et choisir un costume ou une robe, vous les appellerez et ils se présenteront à vous instantanément. »

« Euh…c’est-à-dire que je n’aimerais pas trop rencontrer mes costumes au détour de mon couloir en sortant de la salle de bains.  Le chien va avoir peur et hurler comme un dingue. »

« Dommage… Alors on peut aussi imaginer un cintre connecté, programmé pour examiner la qualité de vos vêtements. Au moindre accroc, il vous enverra un SMS. »

« En pleine réunion de direction, un SMS sur la bonne santé de mes pantalons ne me sera pas franchement indispensable. »

« Mieux encore ! Le cintre sera connecté à des sites spécialisée dans la mode et vous avertira dès que vos vêtements ne seront plus dans le vent. Il émettra un message vocal du genre : virer moi cette petite robe d’été. Ce sera très amusant. »

« Tous ces objets qui parlent, moi ça me traumatise un peu. Bientôt, l’être humain n’aura plus la parole. Halte à l’aliénation ! »

« J’ai encore mieux que mieux. Dès que votre vêtement est passé de mode, le cintre le détruit par combustion. »

« Et si ça flanque le feu à ma maison ? Je ne me vois pas appeler les pompiers pour leur dire que mes cintres ont mis le feu à ma garde-robe. »

« Aucun problème, le cintre est connecté avec la caserne des pompiers au cas où ça se passe mal. Il assumera ses responsabilités. »

Laisser un commentaire