Archive pour le 11 janvier, 2018

Tous coupables

11 janvier, 2018

« Vous là, le citoyen Monsieur Lambda… vous ne vous sentez pas un peu coupable ? »

« Coupable de quoi, grands dieux ? »

« Du chômage, par exemple. Vous êtes tous pareils, vous voulez tous un boulot intéressant, bien payé et pas fatigant. Vous êtes incapable de vous satisfaire du petit travail qu’on vous donne, alors que tant d’autres l’accepteraient si volontiers. »

« C’est un peu du chantage, ça ! Ce n’est pas moi qui devrait me sentir coupable. »

« Remarquez, vous avez de qui tenir. Il y a trente ans, votre chenapan de père Aristide Lambda était coupable de l’inflation. Il ne savait pas se contenter d’une petite hausse de salaire sous le fallacieux prétexte que les prix augmentaient de plus de10% par an. »

« C’est vrai que papa était un fieffé polisson. De quoi sommes-nous encore accusé dans la famille ? »

« Quand il y a des élections, vous ne daignez même pas vous déplacer. Savez-vous que vous mettez la démocratie en danger ? »

« C’est vrai, je suis désolé d’avoir dit qu’on vote à droite ou à gauche, c’est toujours pareil ! »

« Bon, passons à l’éducation de vos enfants. C’est simple : tout est de votre faute ! »

« Bon, pourtant Jeremy et Léa sont charmants. »

« Non, on sent déjà que leur niveau scolaire baisse. Ils sont loin derrière les chinois et les sud-coréens. Vous ne les faites pas assez travailler. C’est de votre faute. »

« Ah bon ? C’est tout ? »

« Et la pollution ? Vous ne vous sentez pas un peu responsable ? Même pour aller chercher le pain, vous prenez votre bagnole ! »

« C’est-à-dire que la boulangerie est à 3 kilomètres. »

« Passons à la dette de l’Etat ! »

« Je suis coupable aussi ? »

« Bien évidemment, ne faites pas l’innocent. Dès qu’on vous met une petite hausse d’impôt ou qu’on vous diminue les prestations sociales, vous faites un foin pas possible ! »

« C’est-à-dire que je défends mes intérêts, ça se fait. »

« Et voilà, vos intérêts, vous n’avez que ce mot à la bouche. Si tout le monde fait comme vous, où allons-nous ? Vous êtes coupable d’égoïsme et de cupidité. Par exemple, vous prenez vos congés, bientôt ? »

« Euh… oui, je prends mes congés légaux. »

« Et voilà, j’en étais sûr. Aucun sens des responsabilités. Aucune retenue !  Vous exercez vos droits sans aucune considération pour l’intérêt national. »