Archive pour le 3 août, 2017

Le fort et le faible

3 août, 2017

« J’ai l’air fragile, c’est parce que je le suis. »

« Pour affronter les aléas de la vie, il faut être fort. Comme moi. Voilà quarante ans que je suis considéré comme quelqu’un de fort. »

« Félicitations. Moi, je fais partie des fragiles. Un rien me déstabilise, alors faites un peu attention à ce que vous me dites au lieu de faire le malin. »

« Il y a longtemps que vous êtes comme ça ? »

« Déjà à l’école primaire, je faisais partie des faiblards qui n’arrivaient pas à monter à la corde. C’était un signal pour les autres : on pouvait m’attaquer à la récréation sans trop de risques. »

« Si on ne peut rien vous dire, vous êtes invivable. »

« C’est pourtant simple : il suffit de ne pas mettre l’accent sur mes nombreuses faiblesses pour ne pas m’énerver. »

« Et vous, vous pouvez dire n’importe quoi aux autres ? Notamment aux plus forts que vous ? »

« Evidemment, je dois pouvoir vous dire que vous êtes un homme envieux, prétentieux, infatué et vous devez l’accepter puisque vous, vous n’êtes pas fragile. »

« C’est assez injuste. »

« Peut-être, mais moralement, il vous est interdit de vous attaquer à plus faible que vous, tandis que le contraire n’est pas exclu. Que la plus faible attaque le plus fort, non seulement c’est permis, mais c’est considéré comme plutôt sympathique. »

« Bon, alors, je vais me mettre dans les rangs des faibles. »

« Ce n’est pas donné à tout le monde d’être fragile. Il faut avoir peur de tout. Avec votre air tranquille et supérieur, ça ne va pas du tout. »

« Si vous croyez que c’est marrant d’être classé dans les forts. Il faut toujours faire semblant de ne pas s’affoler quoiqu’il vous arrive. C’est assez stressant. »

« J’ai une idée : essayez de vous caser dans la famille des gens raisonnables. »

« Qu’est-ce à dire ? »

« Les gens raisonnables, ce sont ceux qui sont assez adultes pour affronter les épreuves de la vie, tout en gardant une certaine capacité à s’émotionner devant des situations hors du commun. »

« C’est encore plus compliqué que d’être dans la catégorie des gens forts. »

« Oui, mais enfin, c’est ce qu’on appelle être humain. Il faudrait que vous ayez un petit côté vulnérable pour rassurer les vôtres. »

« Qu’est-ce que vous ne racontez ? Vous êtes un être faible, vous ne pouvez donc pas donner un conseil à un fort comme moi.  C’est le monde à l’envers. »