Archive pour le 15 décembre, 2016

Le droit de dire n’importe quoi

15 décembre, 2016

« Alors comme ça, vous tenez un blog ? Et qu’est-ce que vous mettez sur votre blog ? »

« N’importe quoi… Enfin ce qui me passe par la tête. »

« Ne serait-ce pas un peu de prétention de votre part ? Vous croyez que ça va intéresser les gens ? « 

« Je n’en sais rien, ça m’est complètement égal. L’essentiel, c’est d’écrire ce que je pense. Dans le temps, ça s’appelait un journal intime. »

« Vous savez ce que vous pensez, alors pourquoi l’écrire ? »

« Non, je ne le sais pas forcément. L’écrire oblige à mettre ses idées en ordre, et souvent on s’aperçoit qu’elles divaguent ou alors qu’elles sont incohérentes ou sans intérêt. C’est très instructif. Vous devriez essayer. »

« La différence avec un journal intime, c’est que vous faites part de vos états d’âme et de vos incertitudes au monde entier. »

« Et alors ? »

« C’est du strip-tease intellectuel. »

« J’ai grand respect pour les strip-teaseuses. Elles donnent quelque chose d’elles-mêmes. Moi aussi. Si personne n’en veut, ce n’est pas un problème. Moi, j’arrive à m’intéresser moi-même. Et vous ? Ce que vous êtes vous intéresse-t-il ? »

« Je n’en sais rien. Mon problème c’est plutôt d’intéresser les autres, c’est comme ça que je gagne mon pain quotidien. »

« Ah, nous y voilà ! L’important pour vous, c’est donc le paraître plutôt que l’être. »

« Euh… on dévie. Je trouve que faire un blog pour raconter ses petites histoires personnelles, c’est la preuve de difficultés à entretenir d’autres liens sociaux. »

« Vous me faites marrer avec vos liens sociaux. Si c’est pour se prendre la tête dans des conversations météorologiques, autant mettre un lien sur le site de météo France dans mon blog, vous serez mieux renseigné. »

« On peut parler d’autre chose que le temps qu’il fait. »

« C’est bien ce que je fais dans mon blog. En plus, j’ai un énorme avantage, c’est que personne ne me contrarie. J’ai interdit tout commentaire. »

« Vous êtes contre le dialogue ? »

« Non, mais j’aime bien le dialogue à armes égales. Avec Dugenou, par exemple, il veut toujours avoir raison contre moi et me faire passer pour un imbécile. Dans mon blog, même si je dis des bêtises, personne ne les relève. Il devrait d’ailleurs exister un droit constitutionnel à dire des âneries. Pensez un peu à tous les gens qui gardent leur opinion pour eux, simplement pour éviter qu’un Dugenou quelconque se moque d’eux. »

« Si je comprends bien, vous êtes pour le droit à dire n’importe quoi. »

« Absolument. Un jour, un homme a dit que la Terre tourne autour du soleil. A l’époque, c’était du grand n’importe quoi. »