Le grand débat

« Je suis pour l’égalité entre les hommes ! »

« Mon pauvre ami, l’inégalité est partout. Je suis plus grand que vous, plus intelligent aussi. Vous, vous êtes plus gros, vous courez moins vite. Vous comprenez ? »

« Dois-je vous rappeler que tous les hommes sont nés libres et égaux en droits ? »

« Ils sont sans doute égaux en droits, mais le problème c’est qu’ils ne s’en servent pas de manière identique. C’est l’usage qui produit l’inégalité. Par exemple, moi, je me suis mieux servi de l’école que vous qui étiez continuellement puni pour cause d’indiscipline ! »

« Si je comprends bien, pour assurer une parfaite égalité entre les individus, il faudrait qu’aucun d’entre eux ne fasse usage de ses droits pour ne pas permettre aux plus malins de se distinguer. On serait tous idiots, mais égaux. »

« N’exagérons pas. Vous et moi sommes inégaux, mais vous conservez des droits de base. Par exemple, le droit de vote. »

« Euh… vous devriez dire le droit de voter comme l’ont décidé les sondages. »

« Oui, peut-être, mais enfin vous avez un droit tout de même. Vous avez aussi le droit de partir en congés payés. »

« Certes nous avons les mêmes congés payés, mais vous, vous partez au soleil en avion, tranquillement assis dans les sièges de première classe, tandis que moi, je vais m’entasser sur la plage de Palavas-les-Flots après avoir passé dix heures sur l’autoroute surchauffée. »

« Vous chipotez ! »

« Non, pas du tout. On a le droit d’aller au stade tous les deux. Vous pour boire un drink dans la loge présidentielle, et moi, en prenant le risque de me faire massacrer par des hooligans dans le virage des ultras. »

« Bon d’accord, nous avons les mêmes droits, mais comme je gagne plus d’argent que vous, je les utilise plus avantageusement. Donc au bout du compte, nous sommes inégaux devant la vie. En fait, si vous aviez autant travaillé que moi, il y aurait eu égalité entre nous. »

« Bin… non, si tout le monde pouvait partir à Bali en première classe, le billet deviendrait de plus en plus cher et seul les super riches pourraient se l’offrir. La recherche de l’égalité entraine de nouvelles inégalités à cause de la loi de l’offre et de la demande. »

« Vous en avez de bonnes. Vous protestez contre l’inégalité et vous me démontrez qu’elle est inévitable. »

« Heureusement. Les inégalités permettent au plus grand nombre de râler de manière consensuelle. Dans un monde où nous serions tous égaux, de quoi pourrions-nous parler ? »

« Du réchauffement climatique ? »

« Oui, peut-être. Mais comme nous aurions tous la même information, il n’y aurait pas de débat. »

Laisser un commentaire