Archive pour le 22 septembre, 2016

La belle Annabelle

22 septembre, 2016

« Voilà, je vous ai apporté l’application pour séduire la belle Annabelle. Vous ouvrez votre tablette ou votre smartphone et hop ! Vous vous laissez guider ! »

« Là, il y a une icône musique… »

« Oui, vous avez la liste des groupes à la mode, leurs dernières prestations et des commentaires. Bien entendu, tout ça est automatiquement mis à jour, moyennant un abonnement trimestriel pas cher du tout. »

« Et pour le sport ? »

« Aucun problème, vous avez toutes les déclarations de Didier Deschamps et vos performances personnelles ainsi que l’adresse de votre club. »

« Euh… mes performances sont peut-être un peu surestimées… »

« Pas de problème, vous avez un curseur qui vous permet de les moduler. Il va de « honnêteté » jusqu’à « athlète de compétition ».

« Bon et alors pour mon côté générosité, on fait comment ? »

« Vous avez la liste des associations caritatives auxquelles vous avez fait un don, plus une lettre de remerciements des Restos du cœur pour votre dévouement. »

« Vous croyez que ça va marcher avec Annabelle ? »

« Absolument. Vous avez l’arme fatale : la liste des 206 qualités et des 187 défauts humains. Il suffit de rentrer le profil de la belle, et l’application vous sort la liste de vos défauts et qualités. »

« Et si la belle s’aperçoit de la supercherie ? »

« Aucun problème, vous cliquez sur ce petit bouton rouge et l’application vous donne la bonne réponse. Ça peut être : ah ! ah ! c’est fou ce qu’on peut faire avec les nouvelles technologies, c’est même très dangereux pour les relations humaines ! Ou alors : c’était pour rire, je savais qu’avec vous ça ne pouvait pas marcher, vous êtes beaucoup trop intelligente. Euh… il y a quand même un risque dans tout ça : c’est qu’elle dispose de l’application anti-dragueur lourdingue. »

« Qu’est-ce que je fais dans ce cas ? »

« Pas de panique : vous souriez d’un air entendu, vous dites que vous êtes entre spécialistes des nouvelles technologies et que vous n’auriez jamais cru avoir autant de points communs avec elle. Normalement, ça marche, et ça vous fait 99 euros. »

« Il y a une garantie ? »

« Non aucune. »

« Remarquez, on pourrait aussi laisser nos smartphones au vestiaire ? »

« Oui, ou alors laisser les smartphones discuter entre eux. »