Il faut râler, mais en groupe !

« Je suis content de mon sort. »

« Ah bon ! Vous êtes une curiosité. Tout le monde rouspète et vous vous êtes content. On peut savoir pourquoi ? »

« Imaginez un peu, si j’étais né dix ans plus tôt j’aurais connu la guerre. »

« Oui, mais il y a plein de gens qui n’ont pas connu la guerre et qui ne sont pas satisfaits de leur vie. »

« Il faudrait apprendre à se contenter de ce qu’on a. Rendez-vous compte : moi j’ai échappé à deux guerres mondiales, à la grande crise de l’emploi, et je serai mort avant la grande crise environnementale. J’ai un de ces bols ! »

« Parce qu’on va avoir une crise environnementale, selon vous ? »

« Oui, sûrement. Je la prévois pour 2050. On aura la montée des eaux, l’hiver en été ou vice-versa. Et puis peut-être qu’on aura aussi des épidémies. Je souhaite bien du plaisir aux jeunes. »

« Le progrès technique va nous sauver. »

« Euh… pour le moment le progrès crée du chômage, une addiction aux nouvelles technologies, un délitement du tissu social, un développement de l’endettement… »

« Bon, alors si je comprends bien, décéder avant le grand crack final, c’est votre seule ambition ? »

« Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Les politiciens font ce qu’ils veulent. On n’est même plus sûrs que ce sont eux qui commandent ! Quand on ne connait même plus l’identité du chauffeur, c’est compliqué de l’empêcher d’aller dans le mur. La seule solution que je vois, c’est de sauter en marche. »

« Bon admettons, vous avez échappé à des drames, mais vous payez des impôts. C’est très énervant les impôts. Vous trouvez ça amusant ? »

« Non, pas vraiment, mais si je râle, ça ne fera pas diminuer la note. »

« Si, si tout le monde ronchonne, peut-être que le gouvernement comprendra qu’il faut diminuer les impôts. »

« Bon d’accord, alors le je crie : à bas les impôts ! »

« Attendez le top départ, tout le monde doit crier en même temps, ce n’est quand même pas compliqué. »

« Pff… alors, même quand on n’est pas content, il faut attendre que les autres ne soient pas contents ! Et si je veux qu’on s’occupe du réverbère qui est devant chez moi et qui ne marche plus, je peux crier ? »

« Non, il faut des sujets qui fâchent tout le monde. Votre réverbère, tout le monde s’en fout ! Allez donc vous faire engueuler à la mairie avec votre réverbère ! »

Laisser un commentaire