Nos mauvais poèmes

L’espagnol

Sous l’emprise de la gnôle

Chante la Carmagnole.

Il s’agite comme un guignol

C’est un branquignol.

La bignole

Tartignole

Lui flanquera une torgnole.

Laisser un commentaire