Archive pour le 17 janvier, 2016

Idées reçues

17 janvier, 2016

« Vous êtes un jeune ? »

« Euh, encore jeune, oui. Pourquoi ? C’est dérangeant ? »

« Donc, vous avez perdu vos repères. »

« Bin, non. Je n’ai rien perdu du tout. Je sais très bien qui je suis. »

« Ne discutez pas, vous avez perdu vos repères. C’est obligé. Tout le monde le dit à la télé. En plus, vous souffrez d’un déficit d’autorité. »

« Toujours pas, je suis très respectueux de mes maître et de mes parents. »

« Vous le faites exprès ? Si vous êtes jeunes, vous ne devez rien respecter. Vous trafiquez un peu, je suppose ? »

« Non. Je n’ai pas non plus peur de mon avenir. »

« Pff…Bon ! Pour le moment, vous êtes un peu anormal, mais ça va s’arranger ! Vous allez être un jeune cadre dynamique, vous allez vous marier ou vous pacser, avoir deux enfants, partir vous étaler à la plage au mois d’août, tout en étant pendu à votre smartphone, pour vous faire engueuler par votre patron, même quand vous aurez les pieds dans l’eau. »

« Non, non. Je préfère la montagne et je n’ai pas envie d’être dynamique. D’ailleurs, ça ne veut rien dire. »

« Peut-être, mais c’est comme ça qu’on dit : jeune cadre dynamique. Vous croyez que ça me fait plaisir d’utiliser un vocabulaire complètement vide. Et je vous signale puisque vous voulez être économiste, que vous devrez être distingué ! »

« Bon et quand je serai vieux ? »

« Vous serez un retraité, friand de voyages. De découvertes d’autres mondes, d’autres civilisations. Vous voyez le tableau ? »

« Et si je n’aime pas les voyages ? »

« C’est interdit. Les retraités doivent obligatoirement aimer les voyages. C’est très amusant de se retrouver entre têtes blanches dans des cars climatisés, pour visiter toutes sortes de vieilles pierres. De toute façon, c’est obligatoire. »

« Moi, je préfèrerai sûrement rester chez moi pour cultiver mon jardin, dans tous les sens de l’expression. »

« Arrêtez de faire l’original. Les spécialistes de l’opinion publique se donnent un mal de chien pour vous offrir une existence toute tracée et vous, vous faites le malin en faisant autre chose ! »

« Je suis plutôt dans la catégorie des gens qui réfléchissent. »

« Si tout le monde fait comme vous, on ne va plus pouvoir causer entre nous des jeunes qui ont perdu leurs repères, des cadres dynamiques et des vieux qui sont toujours en voyages. Vous voyez bien que vous flanquez la pagaille partout où vous passez ! »