Archive pour le 17 décembre, 2015

Les super-patates

17 décembre, 2015

« Cette fois, ça y est. J’en suis sûr. Nous sommes entrés dans l’air de la facilitation. »

« Qu’est-ce à dire ? »

« Tout devient plus facile. Vous ne triez plus votre salade en plongeant vos mains dans l’eau froide. Il suffit d’acheter un sachet tout prêt. Votre feuille d’impôts est déjà remplie. Bientôt, vous n’aurez même plus à conduire votre voiture. »

« Et alors, tout ça, ça s’appelle le progrès. »

« Le progrès nous conduit vers l’immobilisme. Un état pré-comateux où l’homme ne fera plus rien. Rien d’autre qu’exister. Dans certaines maisons, il suffit de vous présenter pour que les lumières s’allument. Vous vous rendez compte ! On ne cherche même plus l’interrupteur en pestant parce qu’on ne le trouve pas. »

« Tout de même, il reste quelques travaux ménagers. La preuve, c’est que les femmes cherchent à les partager. »

« Vous voulez rire, il y a des aspirateurs qui se mettent en marche tout seuls. On ne vous demande même plus si vous voulez que le ménage soit fait chez vous. »

« Bon, mais vous pouvez vous consacrer à des choses que vous aimez. »

« Allez au théâtre, au cinéma… Mais mon pauvre, tout est disponible d’un simple clic sur votre ordinateur. »

« Bon, alors qu’est-ce qu’on fait ? »

« On a le choix entre rien et pas grand-chose. Rien : l’homme va devenir un truc, impavide, sans objectif, sans souci, donc sans volonté, qui survivra en attendant que sa non-existence s’éteigne d’elle-même. Pas grand-chose : il lui restera la possibilité de se décrire lui-même et de s’auto-admirer dans l’état d’immobilité qu’il aura atteint. »

« Tout ça va être très gai. »

« Même pas. Car les humoristes auront inventé toutes les astuces qu’il est possible d’inventer. Nous serons des végétaux tristes. Du niveau de la patate, améliorée. Et encore… il y aura une invention qui fera passer automatiquement la patate du jardin à l’état de frites dans l’assiette qui sera glissée sous votre nez à heures fixes. »

« J’ai trouvé la parade : le temps. Vos inventions ne peuvent rien contre le temps. L’homme doit manger au moins trois fois par jour à son rythme. L’hiver, il fera froid et l’été trop chaud. Les Jeux Olympiques auront lieu tous les 4 ans. L’homme devra encore s’adapter à ce rythme, donc prendre des décisions. Il ne sera pas tout à fait une « grosse légume ». 

« Vous avez raison. Disons qu’à certains moments, la patate devra ouvrir un œil et envisager une action constructive. Mais ce sera réservé à une élite dont vous ne ferez pas parti. D’ailleurs, c’est déjà le cas. Votre destin est réglé par une poignée de financiers mondiaux, de grands capitaines d’industrie et de quelques politiciens malins. Ce sont eux qui seront les super-patates. »