Un travail de romain

Alléluia !

Il a fait son mea culpa.

Il a trouvé un emploi dans l’intérim.

A priori,

Il n’y a pas de hic.

Il saura dire amen à son patron

Qui le paie au pro rata de ses heures.

Rien n’est gratis.

Il n’aura pas besoin d’ultimatum.

Ce n’est pas le nec plus ultra des employés.

Mais il s’accroche mordicus.

Laisser un commentaire