Archive pour le 7 juin, 2015

Les abstentionnistes

7 juin, 2015

« Je m’abstiens. Quand il y a une controverse, je m’abstiens. C’est inscrit dans mes gênes, je suis de la race des abstentionnistes. »

« Ce n’est pas très courageux. »

« On ne peut même pas dire que je n’ai pas le courage de mes opinions puisque je n’ai pas d’opinion. C’est trop risqué. »

« Pourquoi n’avez-vous pas d’opinion sur les grands problèmes de société ou les questions économiques, par exemple ? »

« Parce que dès que j’ai une opinion, le risque existe que j’ai tort. En plus, quand j’écoute les gens qui ont une opinion A, je suis convaincu. Quand j’entends les partisans de la solution B, je suis convaincu aussi. Comment voulez-vous que je m’en sorte ? »

« Il y a forcément des arguments qui vous touchent plus que d’autres. »

« Bon, admettons que j’ai une opinion sur la croissance économique, qu’est-ce que j’en fais ? »

« A priori, rien ! »

« Donc je ferai mieux de m’occuper d’autres choses ! »

« Non, si vous avez une opinion, ça vous permet de discuter avec votre voisin qui n’a pas forcément les mêmes. C’est intéressant. Et puis vous passez pour un être de conviction, pour quelqu’un à qui on ne l’a fait pas, pour quelqu’un qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. »

« Ainsi donc pour être respecté, il faut avoir une opinion, même si on n’a pas envie d’en avoir. Ne pas avoir d’opinion n’est pas considéré comme une opinion ! C’est injuste ! »

« C’est comme ça. Mais quand on n’a pas d’opinion et qu’on a un besoin pressant d’en avoir une, il existe un service d’urgence capable de vous fournir le matériel nécessaire : le journal télévisé de la veille. Le journaliste sait ce qu’il y a lieu de penser de tel ou tel sujet. »

« Oui, mais enfin, ça va se savoir que je n’ai pas d’opinion… »

« Vous pouvez vous en tirer en disant que vous avez justement vu un reportage à la télé qui dit ceci ou cela…. Comme ça, vous participez au débat, sans avoir d’opinion, tout en  présentant une opinion journalistique dont vous vous fichez royalement. »

« Et si on me dit que je répète bêtement ce que dit la télé… »

« Vous pouvez toujours vous récrier. Vous n’avez fait que présenter une opinion que vous avez entendu, qui n’est pas forcément la vôtre. Bien entendu. Vous passerez pour un type ouvert qui prend en considération toutes les opinions sans a priori. »

« C’est pas bête. »

« Ça évite de prendre le temps de se forger une opinion. Vous n’avez pas le temps de lire des livres ou des articles ennuyeux. Il y a les devoirs des gamins à surveiller, les vacances d’été à organiser, la belle-mère dont c’est l’anniversaire, le plombier à appeler pour la trente-sixième fois. Bref …. Vous n’avez pas le temps de penser. »