Archive pour le 5 mai, 2015

Bien informé !

5 mai, 2015

« Vous vous êtes disputé avec votre femme. »

« Comment vous le savez ? »

« Mais, mon pauvre avec les nouvelles technologies, on sait tout de ce qui se passe chez les autres. Je sais même que vous regardez des films pornos le samedi soir pendant que Madame est sortie avec ses copines. »

« Co… Comment ? Quelle indiscrétion ! Vous m’espionnez derrière votre fenêtre ! Honte à vous ! »

« Je n’en ai pas besoin. Avec les réseaux sociaux, on est très bien informé. Remarquez, je me demande pourquoi je m’informe sur votre vie privée, elle est absolument sans intérêt, mais enfin je n’ai rien d’autre à faire. La vie privée de mon autre voisin Dugenou ne vaut pas mieux. Il passe son temps à jouer à la belote dans son club de retraités. Qu’est-ce que j’en ai à faire, je vous le demande ? »

« J’en sais rien, mais j’aimerais bien que ces tentatives d’espionnage cessent ! »

« Le mieux, ce serait que vous me racontiez vos secrets de vive voix parce que, de toute façon, je vais les apprendre. Ce serait plus sympa. »

« Non mais ça va pas ? D’abord, je n’ai aucun secret. Je n’ai rien à me reprocher, moi ! »

« Même pas vos visites sur le site d’une cartomancienne ? Vous croyez dans ces trucs-là, c’est complètement ridicule ! »

« Bon, puisque c’est comme ça, je vais interdire l’utilisation d’Internet chez moi. C’est un vrai scandale. Est-ce que je vais mettre mon nez dans vos affaires, moi ? »

« Vous ne pouvez pas. Moi, je verrouille mes informations à double tour. Il faut être un sacré hacker pour faire sauter toutes mes protections. »

« Si je comprends bien, ce sont les meilleurs informaticiens qui prennent le pouvoir ? Vous savez que je ne vous aime pas ? »

« Oui, je le sais. Vous avez écrit à Dugenou que je suis un connard dans un mail mémorable que j’ai affiché dans ma salle de bains. »

« Vous avez accès à mes mails ? »

« Evidemment, c’est le B.A.BA ! Sinon, comment pourrais-je connaitre votre activité quotidienne ? Vous voyez bien que le mieux serait que vous vous mettiez à table et que vous me racontiez tout. »

« Vous colporteriez mes infos dans le quartier ! »

« C’est déjà fait. Dugenou est un excellent relais d’information.  Le bureau de tabac fonctionne aussi très bien comme chambre d’écho. »

« Et alors ?»

« Votre week-end à Marrakech avec votre maîtresse à susciter beaucoup de commentaires ! »