Archive pour le 21 avril, 2015

Entre tombes

21 avril, 2015

« Vous avez vu, c’est moi qui ai la plus belle tombe du cimetière. Vous ne seriez pas un peu jaloux, par hasard ? »

« Vous voulez rire. Même si votre tombe est la plus jolie, vous, vous êtes réduit à un tas de poussières comme tout le monde. Je ne connais pas de tas de poussières qui soit plus joli qu’un autre. »

« Peut-être, mais il n’empêche que la suprématie de ma tombe indique que je laisse un souvenir plus fort sur Terre. »

« Ça indique surtout que vos gamins ont plus de fric que les autres. »

« Oui, mais ils auraient pu m’enterrer n’importe comment. On sent la considération qu’ils ont pour leur père. Et puis, si je croule sous les fleurs, c’est que beaucoup de gens se souviennent de moi avec émotion en regrettant mon départ. »

« Vu notre état, vous pourriez avoir un peu moins de considération pour vous-même et un peu plus de sollicitude pour les autres. »

« Ce n’est pas de ma faute si personne ne vous regrette. »

« Ça ne se mesure pas au nombre de bouquets. Je veux vous dire que vous êtes encore plus arrogant mort que vivant. »

« Ce n’est pas moi qui domine les autres, c’est le souvenir que je laisse qui a plus d’importance que le souvenir des autres. »

« Il n’empêche que vous en tirez encore de la fierté. »

« Bon d’accord. Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? Que je prie la direction du cimetière de piétiner les fleurs sur ma tombe ? Ou alors que je hante l’esprit de mes admirateurs pour les convaincre que – finalement – je n’étais qu’un être médiocre ? »

« Non, mais vous pourriez insinuer qu’il y a parmi nous des gens qui méritent aussi qu’on leur rende un hommage appuyé. Par exemple moi, j’ai été 40 ans plombier. J’en ai sauvé des gens de la noyade dans leur baignoire qui débordait ! »

« Certes, c’est pas mal, mais ce n’est guère exceptionnel. Des plombiers, il y en a d’autres. Tandis que mes œuvres artistiques qui ont ému tant de personnes, elles traverseront les âges, pour ne pas dire les siècles. »

« Ça n’explique pas pourquoi les gens se recueillent davantage sur votre tombe plutôt que sur la mienne. Ils ne vont pas bénéficier de votre talent par un coup de baguette magique. Remarquez qu’ils ne deviendront pas plombiers s’ils couvraient ma tombe des fleurs qui vous sont destinées. »

« Euh… vous avez raison. Mais les gens se demanderont pendant longtemps comment j’ai pu produire tant de chefs d’œuvre tandis que tout le monde sait comment réparer une tuyauterie. Ils n’en finiront pas de me féliciter, même si je ne suis pas là. »

« Bon d’accord… mais envoyez-moi quelques ignares qui n’ont jamais touché un tuyau… »