La plage anti-drague

« J’ai créé une plage anti-drague. Il est interdit de draguer. Pour les femmes comme pour les hommes. »

« Par exemple, il est interdit d’arriver dans un maillot de bains trop moulant. Si vous voyez ce que je veux dire. »

« Ah bon ? On peut quand même se déshabiller un peu pour aller au bain. »

« Oui, mais il ne faut pas que les hommes arpentent la plage en roulant des épaules et en rentrant le ventre. C’est interdit. Les femmes, elles, ne doivent pas agiter les hanches en faisant semblant de ne pas voir les hommes. »

« Le problème à la plage, ce sont les coups de soleil. »

« Alors là, les femmes ne doivent pas se passer de la crème partout d’un geste lascif, encore moins demander à leurs voisins de serviette de leur passer de la crème dans le dos. C’est la moindre des choses. »

« C’est tout ? »

« Non, il est également interdit de se lancer des regards de connivence ou plus ou moins concupiscents. Ce sera contrôlé. Il y aura des brigades spéciales, composées d’agents assermentés qui examineront la qualité des regards. »

« On peut profiter de la mer quand même ? »

« Oui, mais il faudra nager sans trop faire les malins. Essayer d’imiter le style de Laure ou Florent Manaudou pour se faire remarquer du sexe opposé est punissable d’une amende sévère. »

« On ne va pas beaucoup s’amuser. »

« Non. D’autant plus qu’il est aussi interdit d’utiliser de misérables subterfuges pour faire connaissance d’un homme ou d’une femme. Par exemple en faisant semblant de lancer son ballon de volley-ball sur sa figure. On ne demandera pas non plus à son voisin ou sa voisine de nous prendre en photo sous le fallacieux prétexte de garder un souvenir. »

« Bon et pour les surfeurs ? »

« Ils ne doivent pas se promener avec leur planche sous le bras en prenant des airs d’aventuriers qui vont braver les flots. Ils peuvent prendre à la rigueur une attitude avachi ou alors ridicule en déambulant avec  leur planche sur la tête. »

« Et les vendeurs de chouchous ? »

« Terminé ! On commande ses chouchous sur Internet sur son téléphone, on est géolocalisé et un drone vient lâcher sur vous le paquet de chouchous. »

« Effectivement, draguer un drone, c’est un peu compliqué. Il ne va plus rester grand monde sur votre plage. »

« Justement, ceux qui viendront seront des gens sérieux qui auront plus de place pour étaler leurs serviettes. Evidemment, les jumelles seront interdites, il ne s’agit pas de contourner la loi en matant les baigneuses de la plage d’à-côté. »

Laisser un commentaire