Nos mauvais poèmes

Lucrèce

Est arrivé en Grèce

Pleine d’allégresse

Après avoir noué ses tresses.

Elle peut cultiver sa paresse,

La bougresse !

Elle se baigne avant que le soleil ne paraisse

Puis elle lit la presse.

Ce n’est pas elle qui mettra les doigts dans la graisse.

Laisser un commentaire