Histoire loufoque

Les Dieux ont fait un caprice, le caprice des Dieux.

Ils ont baptisé un décédé, ce fut le baptême du feu.

Puis ils organisèrent un tournoi de lutte jusqu’à la finale, ce fut la lutte finale.

Après, un chanteur de charme le rompit.

Il avait l’air d’un volatile avec des pattes, comme un coq en pattes.

C’était un sportif, mais il était un personnage compliqué, un complexe sportif.

Les Dieux le libérèrent en le poussant de la scène. Il connut une chute libre.

La salle fut soudain plongée dans le noir car ils n’avaient pas économisé des bouts de chandelles.

Laisser un commentaire