Archive pour le 24 août, 2014

Un conformiste

24 août, 2014

« Je suis très conformiste. Je ne fais rien d’original. »

« Vous ne devez pas être très amusant. »

« Peut-être, mais je suis rassurant. Je dis toujours ce qui est attendu. Quand le temps est mauvais, on peut compter sur moi pour dire qu’il n’y a plus de saison… Il faut bien que quelqu’un se dévoue pour le dire ! En plus, ce n’est pas très fatigant ! »

« Comment voulez-vous que l’humanité progresse, si chacun répète la même chose que les autres ? »

« Il faut des gens qui répètent bêtement ce qu’on dit pour alimenter les conversations banales devant la machine à café, ça rassure. Tout le monde se sent au niveau de la conversation. Je suis très mal à l’aise avec Dugenou. Il cherche toujours à dire quelque chose d’original pour faire l’intéressant. »

« Il faut aussi que quelqu’un prenne le risque de sortir des sentiers battus. Il faut des innovateurs et des répétiteurs. Si personne n’innove, vous allez manquer d’idées reçues à répéter. Finalement, votre tempérament conformiste pourrait vous être reproché ! »

« Euh… vous avez peut-être raison… vous n’auriez pas une idée neuve que je pourrais colporter. Enfin, une idée pas trop dérangeante non plus, je ne voudrais passer pour un révolutionnaire… »

« Vous pourriez dire que le travail sédentaire de bureau provoque des déformations du dos. »

« Ce n’est pas nouveau ! Je le dis souvent ! Tout le monde s’en fout, mais ce n’est pas une raison pour ne pas le répéter. »

« Oui, mais la nouveauté, c’est qu’une étude américaine vient de le démontrer. Pour relancer un sujet complétement éculé, il n’y a rien de mieux que d’affirmer avoir lu une étude pour démontrer ce que tout le monde sait. En plus, si vous dites que l’étude est américaine, c’est encore mieux ! »

« Merci de votre aide, ça va me permettre de rester conformiste, tout en faisant preuve d’un remarquable esprit d’ouverture à la nouveauté, surtout lorsqu’elle n’apporte pas grand-chose de neuf ! »

« Ceci dit, rien ne vous empêche d’être anticonformiste de temps en temps. Je dirai même qu’à l’heure actuelle, il est très conforme à la tendance d’être anticonformiste. Pas trop, mais un peu. Vous pourriez dire par exemple que vous n’êtes pas pour l’égalité des sexes ! »

« Je vais me faire tuer ! »

« Pas du tout, vous nuancez votre propos, en disant qu’un homme et qu’une femme, c’est différent et que différent, ça n’a jamais voulu dire inférieur ou supérieur. »

« Euh… c’est peut-être un peu trop anticonformiste pour moi… j’ai des ennuis avec ma femme en ce moment… alors vous comprenez que j’évite ce genre de sujet ! »