Je me suis fait une religion

Dans sa partie, c’est un Dieu

Il est attendu comme le Messie.

Il réussit le Suprême de volaille comme personne.

Ses menus sont comme ceux de son Père, Eternels.

Son vin, c’est le petit Jésus en culotte de velours.

Ses clients sourient aux anges.

Seigneur ! Que c’est bon !

Mais tout ça, ça ne se fait pas par l’opération du Saint-Esprit.

Laisser un commentaire