Nos mauvais poèmes

Jules aurait voulu être barbouze

Dans sa ville de Toulouse.

Il avait douze

Epouses

Très jalouses,

Car il aimait les partouzes.

Il portait toujours la même blouse

Pour, dans les prés, ramasser des bouses.

Ses femmes lui disaient : c’est la loose !

Une Réponse à “Nos mauvais poèmes”

  1. jaclyn dit :

    C’est sympa comme poème!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Le sac

Laisser un commentaire