Nos mauvais poèmes

Hector,

Tu as tort

De m’espionner derrière tes stores.

Tu es un retors.

Je me tors

De rire avec Nestor

Ton mentor

Quand tu dis de ta voix de stentor

Que tu n’es pas un menteur.

Laisser un commentaire