Sur notre stand de journaux

Depuis sa libération,

Jean a emmené Marianne

Voir les noces de Figaro

Ils en avaient eu de bons échos.

Puis ils ont fait le point de leur vie.

Ils pourraient faire le tour du monde.

Ce serait un progrès.

Mais elle ne veut plus de lui.

Elle préfère partir avec son canard.

Une Réponse à “Sur notre stand de journaux”

  1. 010446g dit :

    Ah! ce petit animal
    Au bec bizarre
    Qui pince et qui fait mal
    Qu’il reste dans sa mare
    Sucrée
    Alcoolisée!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Le plus calme des boeufs

Laisser un commentaire