Soyons généreux !

« Aujourd’hui, pour bien vivre, il faut être bon en tout : informatique, droit, bricolage, politique, littérature, amour, machine à laver, automobile etc… etc… »

« Moi, ça tombe bien, je sais beaucoup de choses. Je me place assez bien dans tous les domaines. »

« Vous pensez un peu à ceux qui ne savent rien. Ceux qui ont fait latin-grec au lycée ou alors une licence en sanscrit. Comment font-ils ? »

« « Il faudrait qu’après les grands écoles ou leurs doctorats, ils fassent un CAP de mécanique de façon à rencontrer le peuple. Il n’y a rien de tel. Quand vous êtes dans le peuple, vous avez un tas d’emmerdes sur le dos, pas d’argent pour vous en sortir. Vous êtes donc bien obligé d’apprendre la serrurerie, la plomberie, l’informatique, la couture, etc… Vous comprenez ? »

« Oui, finalement, il faudrait venir en secours à nos élites. »

« Euh… pas trop de charité quand même ! Assez d’assistance ! Il faudrait les laisser mariner un peu ! Qu’ils fassent un effort pour s’intégrer à la vraie vie. Par exemple on pourrait les aider à réparer leur machine à laver à condition qu’il fasse un effort pour dire des gros mots ou allez jouer au PMU. Enfin quelque chose qui fasse peuple, quoi … »

« Vous avez raison, n’en faisons pas des assistés. Mais quand même quand je vois nos ministres qui ne savent même pas conduire une voiture. On ne peut pas les laisser dans cet état-là. »

« Bon, on va faire une soirée caritative. On récoltera un peu d’argent, ça servira à payer quelques délinquants pour qu’ils aillent leur piquer leur portable ou alors dépouiller leur gamin à la sortie de l’école. C’est le quotidien du peuple, ça !

« Ce serait généreux en effet. Est-ce qu’on pourrait-pas aussi les pousser à s’endetter jusqu’au cou pour qu’ils soient angoissés par leur fin de mois. ?

« Ce serait un peu compliqué, nos élites ont beaucoup d’argent. Latin-grec à partir de la quatrième, ça rapporte. C’est rare, donc c’est cher. »

« Bon, j’ai une autre idée. On pourrait leur refiler nos équipements électro-ménagers qui ne marchent jamais. Comme ça, ils passeront leur temps de libre à essayer de faire venir un réparateur et en plus, quand le type sera là, il leur prendra très cher ! »

« OK, ça c’est bien. C’est aussi la vie quotidienne du peuple. On pourrait également leur casser la figure aux élites, de manière à ce qu’ils soient obligés d’aller faire la queue aux urgences. On s’arrangera pour que les hôpitaux soient bourrés de manière à ce qu’ils mijotent pendant une demi-journée dans leur sang. Ils seront assis là, au coude à coude avec le peuple, tout en souffrant avec leurs semblables. »

« Il faut savoir être généreux avec les autres ! Ça, c’est de la solidarité ! N’hésitez pas à nous rejoindre ! Prenons soin de nos élites ! Vous pourriez très bien être un jour à leur place ! »

Une Réponse à “Soyons généreux !”

  1. 010446g dit :

    ça ressemble beaucoup à la révolution culturelle, non?

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Ascèse?

Laisser un commentaire