C’est un vrai débat

« Les hommes sont nés libres et égaux… »

« Euh… non. »

« Comment ça, non ? »

« Pas égaux. On est tous inégaux. A part les vrais jumeaux à la rigueur. Vous êtes plus grand que moi. J’avais des notes plus élevées que vous à l’école. Bref, personne ne ressemble à personne… Comment peut-on être égaux dans ces conditions ? »

« Certes, mais on a les mêmes droits. »

« Peut-être, mais vous, vous pouvez accéder à la notoriété, vous êtes plus fort que moi en sport. Avec mes petites jambes, je n’ai aucune chance. Donc, nous avons peut-être le même droit de faire du sport, mais nous n’arriverons pas au même résultat. »

« Vous confondez le droit que l’on a et la manière dont on l’exerce. »

« Est-ce qu’un droit est un droit si on ne sait pas s’en servir ou si on s’en sert mal ? Je peux exercer mon droit si quelqu’un m’a appris à m’en servir. Donc, le premier des droits, c’est le droit à l’éducation. »

« Encore faut-il accepter d’exercer son droit à l’éducation. Si les gamins sèchent l’école, ils ne sont pas près d’exercer leurs autres droits. »

« Ce qu’il y a d’étonnant, c’est que le fait d’exercer un droit peut être ressenti comme une contrainte. Les abstentionnistes qui ont la flemme d’aller voter se privent volontairement d’un droit, du coup on est conduit à leur dire que c’est un devoir. »

« C’est comme le droit de s’exprimer publiquement. Toutes les opinions et les créations sont respectables, mais des œuvres d’art discordantes de la pensée principales sont sévèrement condamnées. Du coup, certains hésitent à produire ce qui serait peut-être des chefs d’œuvre. En leurs temps, beaucoup d’artistes géniaux ont été vilipendés. »

« Euh… oui, mais c’est la preuve que la liberté individuelle est assurée… »

« Sauf pour les gens qui sont prisonniers de l’opinion des autres ou de leur manque de formation ou de de la mauvaise estime qu’ils ont d’eux-mêmes. »

« On ne peut pas légiférer sur les idées que l’on se fait des pensées d’autrui ou sur le mal-être de chacun. »

« D’où l’importance de la formation. On tourne un peu en rond. »

« Oui. Mais la formation est encore un foyer d’inégalités. Tous les formateurs ne sont pas égaux entre eux. Certains sont plus futés que d’autres. D’autres font ça pour gagner leur vie, sans motivation particulière. Là aussi, il faut tirer le bon numéro. »

« Finalement, on est tous égaux devant le droit de tirer un billet dans la grande loterie de la vie. »

« Eh oui !… vous reprenez un verre ? »

2 Réponses à “C’est un vrai débat”

  1. jaclyn dit :

    un super débat!!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Le sac

  2. 010446g dit :

    Mais il n’est pas interdit
    De lutter pour que plus démuni
    Soit un peu moins défavorisé
    Le hasard doit être corrigé!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: avant le mariage

Laisser un commentaire