Tirer les Rois

« Je voudrais un Roi. »

« Un Roi ? Pourquoi ? Nous pouvons très bien nous débrouiller seuls ! »

« Un Roi pourrait nous réunir sous sa bannière pour courir sus à l’ennemi. Comment feriez-vous sans Roi pour savoir qui est l’ennemi de la patrie ? »

« Il n’est pas obligatoire d’avoir des ennemis, nous sommes tous en êtres humains. Et si on a des ennemis, il n’est pas absolument nécessaire de leur casser la figure. Bref, si un Roi sert à écraser les voisins, je préfèrerais m’en dispenser. A fortiori, si c’est le Roi des voisins et ses troupes qui nous écrasent. »

« Bon, alors admettez qu’il nous faut un arbitre pour décider du bien commun. Par exemple, quelqu’un qui dira si la route doit passer près de chez moi ou près de chez vous. »

« Non, nous sommes grands, nous pourrions décider que la route passe à mi-distance entre votre maison et la mienne. Ce serait raisonnable. Et puis, comme ça, vous ne pourrez pas intriguer auprès du Roi pour obtenir gain de cause. »

« Vous êtes un utopiste. Le monde est fait d’injustices et pour en profiter, il suffit d’être bien placé à la Cour. »

« Vous m’y faites penser : s’il y a un Roi, il va vouloir disposer de courtisans pour le rassurer. Autrement dit, nous aurons à payer un tas de gens qui se croiront importants, et qui ne feront rien, si ce n’est brosser les chaussures royales. »

« Un Roi, ça symbolise la nation. Vous pourriez vous reconnaître dans sa personne, surtout en tant de crise. »

« En tant de crise, j’essaie de m’occuper surtout de ma propre personne et de la survie de ma famille. Ce n’est pas votre Roi qui va me nourrir »

« Vous êtes pénible, avec vos raisonnements terre-à-terre ! Admettez au moins qu’il faut quelqu’un pour assurer la justice sociale. Qui va répartir l’impôt entre les citoyens, s’il n’y a pas de juge suprême ? Hein ? »

« Euh… ça se termine toujours de la même façon, le Roi va faire payer les plus pauvres pour être sûrs qu’ils restent pauvres. Il n’y aura pas de riches sans pauvres. »

« Il peut exister des Rois soucieux d’équité. Regardez Saint-Louis ! »

« Il a surtout inventé les séjours exotiques au Moyen-Orient, mais à part ça… Et puis, même s’il y avait un Roi juste, son gamin voudra sûrement être Roi aussi. Je ne suis pas assuré que le gamin sera aussi juste que son père. Les jeunes d’aujourd’hui perdent le sens des valeurs, c’est bien connu ! »

« Alors on fait quoi ? »

« On reste dans le bazar, c’est la meilleure garantie de la démocratie. »

Une Réponse à “Tirer les Rois”

  1. 010446g dit :

    PAS MAL!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Antispécistes déjà!

Laisser un commentaire