Nos mauvais poèmes

A l’ouverture de la succession

Les paysans organisèrent une procession

Pour réclamer la cession

Du terrain dont le baron avait la possession

Car c’était la récession.

Les manifestants devaient ne pas faire sécession.

C’est ce qu’ils pensaient en entamant l’accession

Au Château qui était devenu leur obsession.

3 Réponses à “Nos mauvais poèmes”

  1. jaclyn dit :

    beau poème, bravo!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Le sac

  2. 010446g dit :

    Ils demandaient réforme agraire
    Pour se répartir les bocages
    On appela cela une réforme à braire
    Dans les châteaux du voisinage

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Reliques (9) rappel: trouvé dans le carnet de mon grand-père

Laisser un commentaire