A dada !

J’ai été voir le mètre-étalon

Avec ma deux-chevaux

Dans une ile anglo-arabe 

Je me suis promené dans les baies

Où j’ai abordé Louise de façon cavalière

Sans brider mon envie

Nous avons fumé du crack.

Mais elle n’avait pas d’œillère.

Elle n’a pas apprécié mon manège

Et elle m’a trouvé un peu rosse.

Louise a pris le mors aux dents

Puis est parti au grand galop.

Laisser un commentaire