Faut-il passer le permis ?

« Comment ? Vous n’avez pas de voiture ? Comment faites-vous ? Vous êtes pieds et poings liés, à la merci de tout le monde… Des grèves dans les transports collectifs, du bon vouloir des autres automobilistes pour vous trimballer… C’est très gênant ! »

« Pour les trains, je m’arrange pour partir en vacances en dehors des grèves. Il suffit d’éviter les périodes de vacances scolaires. Et puis ceux qui me prennent dans leur voiture sont des vrais amis, ça me permet de sélectionner parmi ceux qui prétendent être des copains ! »

« Bon, mais enfin, vous n’avez pas ce cube dans lequel vous pouvez vous pavaner en ville pour montrer votre statut social. Et puis vous ne pouvez pas flanquer la pagaille dans la voiture des autres comme vous pourriez le faire dans la vôtre. »

« Oui, mais je gagne en zénitude alors que je vous vois arrivé, déjà énervé le matin, à cause des embouteillages. Et puis, ce n’est pas moi qui collectionne les PV et les révisions à des prix astronomiques. Quant à mon capital automobile, il ne risque pas de se déprécier rapidement. »

« Admettons… mais vous devez être handicapé. Vous ne pouvez pas annoncer à une belle femme que vous venez d’inviter à diner que vous allez la raccompagner jusque chez elle, ce qui est, comme chacun sait, le début de toutes les folies. Vous n’allez tout de même pas lui dire que vous lui offrez le métro ! »

« Non, mais elle peut, elle, me raccompagner chez moi dans sa voiture. C’est original, surtout si je tombe sur une féministe. »

« En plus, vous n’avez aucun souci de voiture à raconter : les bouchons sur l’autoroute quand vous partez en vacances, le mal de mer de votre femme ou du petit dernier, les PV de la police pour excès de vitesse… Rien, comment faites-vous en société ? Vous ne brodez quand même pas sur vos exploits en vélo ? »

« Non, mais je parle de choses intéressantes : la littérature, la nature, le sport… »

«Je vous plains. Vous ne connaissez pas ce sentiment de toute-puissance qui vous envahit quand vous faites rugir cent chevaux sous votre pied, tout ça dans un confort absolu, parce que, lorsque vous achetez une bagnole, il faut prendre toutes les options… bien entendu. »

« C’est cher… »

« Et le crédit, à quoi ça sert ? Vous achetez un véhicule au coût élevé, du coup on vous admire pour le pouvoir d’achat que vous n’avez pas. C’est tout bénéfice quand il s’agit de briller devant vos voisins ébahis. »

« Et la pollution ? »

« Je m’y attendais. Mais moi, je suis un bon citoyen, opposé à la pollution comme tout le monde. La preuve, c’est que j’achète la voiture la moins polluante du marché pour bénéficier des rabais. Comme ils sont peu élevés, ça ne m’empêche pas de me coller des traites pharaoniques sur le dos. Vous voyez, on peut tout concilier. »

« Bon, allez, je vais passer mon permis… »

Laisser un commentaire