Archive pour le 13 juin, 2013

Nos nouvelles leçons d’économie

13 juin, 2013

« On dit qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais ce n’est pas aussi sûr que ça. Il est fréquent de trouver des gens qui vendent des choses qu’ils n’ont pas. Ça s’appelle de la spéculation. C’est risqué mais c’est rémunérateur. »

« Remarquez que si c’est un chasseur d’ours qui prend ce genre de pari, le risque est faible. Vous ne vous adresseriez pas à un chasseur de papillon pour acheter une peau d’ours. Il vaut quand même mieux avoir ce que l’on vend en stock. »

« Les traders ne s’embarrassent pas : ils vendent des trucs qu’ils n’ont pas pour acheter des machins qui n’existent pas non plus. L’essentiel étant d’acheter le rien du tout moins cher qu’on le vend pour dégager du profit qui sera réinvesti dans rien. »

« C’est un drôle de jeu. Avec ce genre d’économie, l’ours peu dormir tranquille. »

« Il faut comprendre qu’avec la crise, on produit moins de biens et services. Donc, si on veut maintenir le niveau des échanges, on n’est bien obligé de troquer des choses virtuelles. Par exemple, pour les 1000 balles que je vous dois, je vais vous signer une reconnaissance de dettes que vous pourrez revendre 2000. Je m’en fous je n’ai ni les 1000, ni les 2000. Comme on ne met plus les gens en prison pour dettes… Vous pourrez me faire un procès, mais avec tous les frais, ça ne va pas vous arrangez. Sans compter l’encombrement des tribunaux puisqu’il n’y a plus d’argent pour financer la justice. »

« Oui, enfin il ne faut pas exagérer, vous pouvez encore acheter un téléviseur en magasin.  C’est concret ça ! »

« Oui mais maintenant, on achète un téléviseur qui va durer deux ans au lieu de dix ans comme dans le temps, et on l’achètera plus cher. Autrement dit, on achète moins de temps de loisir pour beaucoup plus cher. »

« Peut-être, mais vous avez la dernière technologie à la mode. La qualité, ce n’est pas du vent ! »

« Euh… si on prend l’exemple du téléphone, l’essentiel est de s’entendre. On n’est pas obligé de jouer au poker quand on téléphone. La mode, c’est rien. Et on continue à acheter rien à un bon prix. »

« C’est un point de vue qui n’est pas très progressiste. Pendant  que vous y êtes, on pourrait se contenter de communiquer par des signaux de fumée comme les indiens. On communiquerait quand même. Et puis, on pourrait s’habiller comme les hommes préhistoriques… d’une peau d’ours ! »

« C’est un concept à lancer, ça réanimerait le marché de la peau d’ours. En fait, on peut vendre n’importe quoi ou rien, il suffit de déclarer que c’est à la mode. »

« Par exemple, je pourrais vous vendre mon point de vue sur la dette de l’Etat. »

« C’est que ça ne m’intéresse pas tellement. »

« Vous n’en savez rien puisque vous ne le connaissez pas. »

« Vous feriez mieux de rembourser vos dettes avant de vous occuper de celle de l’Etat.  Vendez les, comme ça vous serez tranquille. »

« Si je comprends bien, à part des points de vue sans intérêts, vous n’avez rien à donner. »

« C’est comme ça que je m’enrichis. »