Diable ! Mon Dieu !

Luigi mène un rythme endiablé.

C’est un sacré malin.

Mais sa tante lui a offert un aspirateur.

Il ne sait pas quoi en faire.

Le ménage n’est pas son truc : il laisse Luce y faire.

Il lui a promis des monts et merveilles.

Luce est un ange.

Elle a de l’esprit.

On lui donnerait le Bon Dieu sans confession.

Luigi devrait l’emmener dans un endroit paradisiaque.

Laisser un commentaire