La vérité

« J’espère ne pas vous contrarier en vous disant la Vérité. Moi, je dis les choses comme je les pense. Je dis la Vérité que ça plaise ou non. »

« C’est bien de l’arrogance que de se croire détenteur d’une Vérité quelconque ! Disons plutôt que vous dites ce qu’il vous arrange de dire à un moment donné ! Et puisque ça vous arrange vous décernez à votre discours le titre de Vérité pour donner plus de poids à votre argumentation. »

« Ah, bon ? »

« Soyons plus modeste. Disons que nous disons NOTRE vérité. »

« Donc, si je comprends bien, vous ne dites jamais LA Vérité. C’est du propre ! Je vais hésiter à vous fréquenter désormais ! ».

« Vous ne comprenez rien ! Je suis en train de vous dire qu’il n’y a pas UNE Vérité. Je ne vais pas vous dire que je ne dis que des mensonges. En fait, je suis comme vous : je dis ce que je pense bien de dire à un moment donné, mais j’évite de proclamer que c’est la Vérité Révélée. Vous comprenez la différence ? Ce n’est pas compliqué ! Vous vous prenez pour le Bon Dieu ou quoi ? »

« Je n’y ai pas vraiment réfléchi, mais pourquoi pas ? J’ai peut-être un petit bout de Divinité en moi. Chaque fois que j’ouvre la bouche, j’ai l’impression de dire des choses fondamentales. D’ailleurs, certains m’écoutent bouche bée. Il faut dire que je n’ai peur de rien. Je parle cash, sans détour. Je suis courageux. Je rentre dedans ! »

« En effet, vous n’avez peur de rien. Vu la hauteur ou vous vous situez, rencontrez-vous encore des interlocuteurs pour converser avec vous ? »

« Pas toujours. Je suis bien obligé de remarquer que mon goût pour la Vérité n’est pas partagé par tous mes semblables qui préfèrent se complaire dans de petites considérations mesquines et apeurées lorsqu’il s’agit d’affronter les vrais problèmes de la vie. Il faut des hommes de ma trempe pour relever le niveau. On me réclame à cor et à cris dans toutes les discussions.

Mais je ne  peux pas être partout à la fois. D’une certaine façon, vous avez raison : je devrais former des disciples au maniement de la Vérité. Je pourrais fonder une école. Les frais d’inscription seraient sans doute un peu élevés : j’ai de gros besoins. Et je serais très ferme sur la conduite morale de mes élèves »

« Ce ne serait pas une secte, votre truc, par hasard ? »

Laisser un commentaire