Archive pour le 21 mars, 2013

Quelqu’un ?

21 mars, 2013

« Je sème la pagaille partout où  je passe. »

« Comment ça se fait ? »

« Je ne sais pas trop. C’est comme ça, j’ai du mal à m’insérer. Les gens m’énervent. Ils ne font rien comme je veux. Je crois qu’ils ne m’aiment pas beaucoup. »

« Vous savez que pour vivre en société, il faut que vous fassiez des efforts. Des concessions aussi. Ce n’est pas toujours aux autres de s’accommoder de votre personnalité. »

« Moi, il faut me prendre comme je suis. Hein ! Je ne suis pas du genre à louvoyer, moi ! »

« Avec des principes comme ça, c’est sûr que vous ne risquez pas d’attirer les foules. Si vous étiez encore quelqu’un de particulièrement intéressant. Vous êtes vedette de cinéma, de la chanson, du sport ? Vous avez un don particulier ? »

« Euh, non ! Pas vraiment… »

« Alors là, c’est compliqué de faire le malin. Il va falloir que vous alliez vers les autres sans attendre qu’ils fassent l’effort de s’intéresser à vous. »

« Si je comprends bien, il faut avoir du fric pour que les autres s’adaptent à vous et vous trouvent beaucoup de qualités. »

« Si vous n’avez pas d’argent, essayez d’être joyeux ou marrant. Si vous faites rire, en principe les gens recherchent votre compagnie. »

« Je ne connais pas beaucoup d’histoires drôles et puis j’aimerais mieux qu’on m’apprécie pour mon sérieux, la profondeur de la réflexion ou l’originalité de mes idées. »

« Je suppose qu’il faudrait toujours être d’accord avec vous. »

« Ce serait mieux. Il faudrait commencer par me tenir tête pour que je vous respecte. Mais pas trop longtemps quand même. Il est important de reconnaître que j’ai raison, et que, finalement, je vous fais progresser. »

« Si tout le monde est comme vous, on n’est pas prêt de vivre calmement en collectivité. Chacun a ses idées et y tient. Je ne vois pas pourquoi j’admettrais systématiquement la supériorité des vôtres sur les miennes. »

« Vous ne m’aimez pas non plus. »

« Ce n’est pas le problème. »

« Comment voulez-vous qu’on s’aime si on n’est pas d’accord ? »

« On peut ne pas être d’accord et ne pas se faire la guerre, sans s’aimer pour autant, ça s’appelle la civilisation. »

« Je ne recherche pas la guerre, je suis un être civilisé, mais j’aime bien que d’autres êtres civilisés se préoccupent de moi. »