Légers inflechissements

J’ai écrit que la tour de Pise penche et que c’est un fait indiscutable.

Je ne suis pas du genre à biaiser.

Je ne dévie pas de la réalité.

Depuis cet incident, Jules me jette des regards obliques

J’ai une inclination pour les livres qu’il écrit.

Mais il me reproche de les lire en diagonale.

Je n’ai pas fait de parallèle avec sa façon de parcourir les miens

Ni avec sa manière de s’incliner devant ceux des autres.

J’attends que la courbe du chômage s’infléchisse

Pour qu’il puisse se remettre dans le droit chemin.

Laisser un commentaire