Archive pour le 2 septembre, 2012

Ne vous pressez pas

2 septembre, 2012

« Je suis en retard ! »

« Il vaut mieux. Etre à l’heure donne l’impression de ne pas savoir résister à la pression. Etre en avance est catastrophique : vous vous mettez dans la situation d’avoir à attendre les autres, ce qui revient à leur donner une marque de déférence. Et si les autres sont vicieux, ils vont accentuer leur avantage en faisant mine de s’excuser, puis en ajoutant qu’ils sont désolés d’avoir très peu de temps à vous accorder. Comble d’hypocrisie, ils pourront compléter en affirmant qu’ils aimeraient tant être plus disponibles pour vous. Moralité : soyez en retard ! Pas trop pour ne pas rater le rendez-vous, mais un petit peu tout de même pour prendre l’avantage d’entrée sur la personne qui vous attend».

« Oui, mais enfin, si on est tous en retard, il y en a forcément un qui sera en avance sur les autres ! »

« Vous avez raison. Aussi faut-il prendre soin d’observer de loin votre lieu de rendez-vous avant de l’investir de manière à vous assurer que l’autre est bien arrivé. Ne vous asseyez pas tout de suite à la terrasse où vous avez convenu de vous rencontrer. Traversez la rue. Installez-vous dans une autre café, et examinez le premier de loin ».

« Oui d’accord ! Et si, dans le second café, je tombe nez-à-nez avec mon interlocuteur qui aura eu la même idée que moi ? »

« Effectivement, là vous avez un problème. Mais rien n’est perdu. Prenez l’air un peu égaré. Vous pouvez vous en tirer en disant gaiement : « Tiens, Dutruc ! Vous êtes là ! Et moi qui croyais être en retard ! ». Ou bien alors mieux ! Sur un ton primesautier : « Dutruc ! Vous êtes là ! Ça tombe bien ! Figurez-vous que je ne me souvenais pas de notre lieu de rendez-vous ! Il y a tellement de bistrots dans ce quartier qu’on peut facilement se tromper ! ». Vous voyez, il y a des solutions à tout. Sauf à l’erreur d’être en avance. C’est ce qu’il faut éviter à tout prix ! »

« Moi, je trouve ça moins stressant, pourtant ! »

« Vous ne vous rendez pas compte ! Vous donnez l’impression d’avoir tout votre temps, de n’avoir rien à faire, de ne pas être surbooké ! Et en plus, si le rendez-vous est dans un café, vous allez être obligé de prendre deux consommations. L’une pour attendre l’autre partie, la seconde pour l’accompagner. Etre en avance a un coût qu’on n’imagine pas ! La seule exception, c’est quand vous attendez une femme dont vous convoitez les faveurs. Soyez en avance et prenez l’air inquiet lorsqu’elle arrive en retard, tout essoufflée. Elle sera ravie et vous trouvera d’une grande galanterie. Ça marche à tous les coups. Enfin, sauf si c’est elle qui en avance évidemment ».