Casier judiciaire

Jules habite une cabane au fond des bois

Avec un toit en tôle.

C’est un homme d’un seul bloc.

Ce matin, il joue du violon debout,

En se souvenant de sa jeunesse : rien n’est passé aux oubliettes.

A l’école, ce n’était pas le bagne.

Il avait fini par faire son trou.

Ensuite, il avait adhérer à une cellule du Parti.

Puis il connut la galère.

En évitant de passer par la case prison.

Laisser un commentaire