Un rédacteur

Le pli du pantalon du banquier est impeccable.

Alors qu’il négocie une lettre de change.

Le banquier parle fermement : il ne bafouille pas.

Il sait qu’il aura le mot de la fin.

Il a parié un billet là-dessus.

Il rédige un chèque.

Qui est en correspondance avec la somme.

Puis il se dépêche

D’envoyer un courrier à son client.

Laisser un commentaire