A notre rayon chaussures

Jean était un pantouflard.

Il aimait les chaussons aux pommes.

Mais il était aussi un vrai lèche-bottes.

Il épousa une ballerine.

Née à Cognac : c’était une charentaise.

Elle n’avait pas les deux pieds dans le même sabot.

Et se sentait bien dans ses baskets.

Surtout lorsqu’elle jouait au tennis.

Elle était dotée d’une vraie tête de mule.

Elle n’avait pas une vie spartiate.

Jean restait sidéré devant les talons de son chéquier.

Laisser un commentaire